S'abonner
Distribution

Au Royaume-Uni, AutoNation s'apprête à avaler Inchcape

Publié le 3 avril 2024

Par Christophe Bourgeois
2 min de lecture
L'un des plus importants distributeurs américains serait sur le point de reprendre des affaires Inchcape au Royaume-Uni. Cette acquisition dépassant les 400 millions d'euros permettrait à AutoNation de s'implanter en Europe.
Le groupe Inchcape serait sur le point de céder ses affaires britanniques à l'américain AutoNation. ©Adobe Stock

Une acquisition de taille s'apprête à se réaliser au Royaume-Uni. L'américain AutoNation, un géant de la distribution mondiale, serait sur le point de racheter le groupe Inchcape.

 

Née au milieu du XIXe siècle, cette véritable institution britannique, au départ compagnie maritime, distribue aujourd'hui les marques des groupes BMW, Volkswagen, Mercedes, Toyota et Jaguar Land Rover. Ce rachat concernerait 70 sites et 3 700 personnes.

 

Selon le média anglais Sky News, le ticket d'entrée pour cette acquisition serait de 350 millions de livres (408 millions d'euros).

 

D'après le classement 2022 d'ICDP, le groupe Inchcape, qui est présent à l'international dans une quarantaine de pays, figure à la sixième place des distributeurs européens. Il a vendu globalement 61 000 voitures neuves et 48 000 voitures d'occasion, sans oublier l'importation de 51 000 voitures sur différents marchés. Il a réalisé un chiffre d'affaires de 4,9 milliards d'euros.

 

De son côté, AutoNation, qui est basé à Fort Lauderdale en Floride, figure à la deuxième place des 150 premiers distributeurs américains. En 2022, il a commercialisé près de 230 000 véhicules neufs et affiche une capitalisation boursière de sept milliards de dollars. Si ce rachat est confirmé, cela donnerait l'occasion au groupe américain de mettre un pied en Europe. Le groupe est dirigé depuis 2021 par Mike Manley, ex-directeur des Amériques de Stellantis et ex-directeur général de FCA.

 

Ce n'est pas la première fois qu'AutoNation essaie de s'implanter sur le Vieux Continent. À l’automne 2023, il était sur les rangs pour reprendre un autre géant de la distribution britannique, Pendragon. C'est au final l'américain Lithia Motor, troisième distributeur aux États-Unis, qui avait mis la main dessus.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Pour vous tenir informés de toute l'actualité automobile, abonnez-vous à nos newsletters.
Inscription aux Newsletters
cross-circle