S'abonner
Data Center

Les occasions récentes en chute libre

Publié le 8 septembre 2021

Par Gredy Raffin
3 min de lecture
Que ce soit sur le canal BtoC ou CtoC, les véhicules d'occasion récents ont vu leurs ventes s'écrouler en août 2021 en France. Dans le dur, les professionnels ont globalement perdu 13,7 % d'immatriculations par rapport à l'an passé.
Les
Les "vrais VO" ont moins souffert que les autres sur le marché de l'occasion au mois d'août 2021.

Le mois d'août 2021 n'a pas sonné le retour en grâce des véhicules d'occasion récents. Trop rare sur les parcs, cette denrée a connu une chute vertigineuse des volumes d'immatriculations entre 2020 et 2021, selon les statistiques publiées par AAA data. En considérant les ventes des véhicules de moins de deux ans écoulés au travers des canaux BtoC et CtoC, le marché tricolore a perdu 30,6 % d'unités en un an, à 54 469 unités.

 

Plus précisément, les professionnels ont vu les rythmes de transactions s'effondrer de 28,2 % à 32 807 véhicules d'occasion de moins de deux ans, tandis que les particuliers perdaient 34,1 % de VO par rapport à l'an passé, à 21 662 unités. Sur un marché national en perte de 11,3 % à 433 909 immatriculations en août 2021, la contre-performance est de taille. Nuançons toutefois en soulignant qu'avec 17 989 véhicules au compteur, le segment isolé des VO de moins de 12 mois chez les professionnels n'a rendu "que" 7,3 % en comparaison à l'an passé.

 

Les vieux VO rendent 7,5 %

 

La tranche dite du "vrai VO" a mieux passé la période. Les produits âgés de 2-5 ans ont ralenti de 0,5 % en point de vente (64 447 unités) et de 3,1 % chez les particuliers (58 300 unités). Ce n'est pas le cas du matériel de 6-10 ans à qui le bilan mensuel prête une décroissance de 18,9 % entre les mains des pros (24 658 unités) et de 15,3 % chez les particuliers (61 499 unités).

 

Avec 170 536 transactions totales tous canaux confondus, les véhicules d'occasion de 11 ans et plus ont glissé de 7,5 % d'une année sur l'autre. En détail, les professionnels ont sorti 19 141 VO de 11-15 ans (-18,4 %) et 11 276 VO de plus de 16 ans (-13,2 %), tandis que les particuliers cédaient 71 657 VO de 11-15 ans (-6,1 %) et 68 462 véhicules de plus de 16 ans (-3,9 %).

 

Lire aussi : Les voitures d'occasion essence font de la résistance

 

Terminons avec la répartition des parts de marché. Crédités de 152 329 transactions tous segments d'âge de produits confondus, les professionnels ont perdu 13,7 % de volume et ont réalisé 35,1 % des remises à la route. En face, les particuliers ont été en repli de 9,9 %, à 281 580 unités, soit une pénétration de 64,9 % en août contre une moyenne de 65,1 % sur les huit premiers mois 2021.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle