S'abonner
Data Center

Le marché russe presque réduit à néant

Publié le 6 juin 2022

Par Christophe Jaussaud
2 min de lecture
Avec seulement 24 268 immatriculations en mai 2022, en chute de 83,5 %, le marché russe est quasiment réduit à néant. Depuis le début de l'année, il a déjà perdu près de la moitié de son volume.
Le marché russe a plongé de 83,5 % en mai 2022.
Le marché russe a plongé de 83,5 % en mai 2022.

Logiquement, le marché russe recule à nouveau en mai 2022. Après des plongeons de -62,9 % en mars et -78,5 % en avril, les immatriculations des VP et VUL ont chuté de 83,5 % en mai 2022.

 

Selon les chiffres fournis par l'AEB (Association of European Businesses), seulement 24 268 unités ont pris la route contre 147 378 110 un an plus tôt. Depuis le début de l'année 2022, le marché totalise 318 114 unités (-52 %), contre 663 312 à fin mai 2021.

 

A lire aussi : L'industrie automobile russe au chômage partiel

 

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle