S'abonner
Data Center

Le marché du véhicule utilitaire d'occasion se contracte en août 2021

Publié le 22 septembre 2021

Par Gredy Raffin
2 min de lecture
Avec un total de 56 600 transactions, le marché des utilitaires d'occasion a connu un repli de 6,7 % au mois d'août. Après huit mois, les ventes s'affichent en croissance de 24,3 % par rapport à l'an passé.
1 661 Iveco d'occasion ont été acquis en août 2021, soit 3,2 % de plus que l'an passé.
1 661 Iveco d'occasion ont été acquis en août 2021, soit 3,2 % de plus que l'an passé.

Les véhicules utilitaires d'occasion n'ont pas échappé à la morosité ambiante du mois d'août 2021. Selon les relevés de AAA Data, le secteur a connu une baisse d'activité de 6,7 % sur la période en comparaison à 2020, pour totaliser 56 600 transactions tous canaux confondus. Il reste cependant en net rebond par rapport à l'an passé au cumul des mois. Le bilan fait état de 605 776 remises à la route, soit 24,3 % de plus que lors des huit premiers mois 2020.

 

Des trois marques françaises, seule Peugeot affiche une meilleure performance que la moyenne. En août, ses utilitaires ont représenté 9 381 reventes, soit -3,5 % par rapport à l'an passé. Renault a perdu 7,2 % dans le même temps (16 596 unités) et Citroën a rendu 6,8 % à 9 506 unités. Du trio, c'est encore Peugeot qui s'en sort le mieux au regard des huit premiers mois. La marque au lion gagne 26,3 % (98 228 transactions), tandis que Renault (180 643 unités) et Citroën (102 190 unités) progressent respectivement de 22,2 % et 25,7 %.

 

Toyota et Iveco ont le vent en poupe

 

Après un mois d'août 2020 en bonne forme, les produits de Fiat et Mercedes ont pris une claque cette année. La marque italienne a cédé 14,3 % de volume sur le marché de l'utilitaire occasion (5 211 transactions), quand le parc étoilé a représenté 2 939 échanges soit 10,5 % de moins que l'an passé. Avec 3 603 véhicules au tableau, Ford s'est pratiquement aligné sur la tendance (-6,9 %). Pour leur part, Volkswagen (-5,3 %, à 2 562 VO), Nissan (-5,5 %, à 1 211 VO) et Opel (-3 %, à 1 105 VO) sont parvenus à rester au-dessus de la moyenne. Iveco (1 661 VO) et Toyota (687 VO) se distinguent en signant une croissance de respectivement 3,2 % et 2,2 %.

 

Lire aussi : La production des utilitaires Stellantis à l'arrêt en Italie

 

De toutes les marques importées, Volkswagen enregistre la meilleure progression à huit mois. La marque allemande gagne 31 % avec ses 27 325 utilitaires d'occasions ayant changé de main. En termes de courbe de croissance, Toyota (+29,9 %) et Opel (+29,4 %) font pratiquement aussi bien. Quatrième force du marché, Fiat totalise à ce jour 53 081 utilitaires d'occasion, soit "seulement" 19,2 % de plus que l'an passé.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle