S'abonner
Data Center

Europe : le marché du VN reste dans le rouge en mai 2022

Publié le 16 juin 2022

Par Gredy Raffin
5 min de lecture
D'après les données de l'ACEA, publiées le 16 juin 2022, les immatriculations de véhicules neufs ont plongé de 11,2 % en mai 2022, à 791 542 unités. Il s'agit de la pire performance à cette période depuis le début des relevés en 1990.
En recul de 10,3 % en Europe en mai 2022, le groupe Renault ne repasse pas devant Hyundai-Kia (+9,8 %).
En recul de 10,3 % en Europe en mai 2022, le groupe Renault ne repasse pas devant Hyundai-Kia (+9,8 %).

Et de 10 pour le marché européen ! Pour la dixième fois de rang, les immatriculations mensuelles se sont inscrites en baisse, selon le rapport publié, jeudi 16 juin 2022, par l'ACEA (association des constructeurs). Au mois de mai dernier, les mises à la route ont reculé de 11,2 % dans l'Union européenne, à 791 542 unités.

 

Maigre lot de consolation, la baisse sur un an, est toutefois un peu moins marquée qu'en mars et avril passés, où elle avait dépassé les 20 %. Cependant, comme le souligne l'ACEA, il s'agit du plus mauvais mois de mai depuis le début de la constitution de la base de données statistiques en 1990 (exercice 2020 mis à part).

 

Parmi les principaux marchés, l'Italie affiche en mai -15,1 %, l'Espagne -10 %, l'Allemagne -10,2 % et la France -10,1 %. Le marché britannique, qui se coupera prochainement d'une partie des aides à l'achat des voitures électriques, a parallèlement reculé de 20,6 %.

 

A contrario, le rapport met en exergue la progression des ventes en Bulgarie (+35,2 %), à Chypre (+26,8 %), en Roumanie (+24 %), en Lettonie (+17,1 %), en Grèce (+10,5 %) et en Suède (+8,6 %).

 

Hyundai-Kia reste la 3e force

 

Le leader européen Volkswagen a reculé de 19,6 % en mai sur un an, avec un fort repli de sa marque principale, de Skoda, d'Audi et de Seat. Pour sa part, son dauphin Stellantis a vendu 14,6% de voitures en moins, avec d'importants reculs chez Citroën, Fiat et Peugeot, notamment.

 

Comme en avril dernier, le groupe coréen Hyundai-Kia, en phase de nette progression (+9,8 %) est parvenu à garder le groupe Renault dans son rétroviseur (-10,3 %, la progression de Dacia ne compensant pas la baisse des voitures Renault).

 

D'autres élans de croissance sont à signaler chez Toyota (+5,1 %), Nissan (+7,7 %) et Honda (+15,4 %). En revanche, BMW-Mini et Mercedes ont respectivement rendu 14,4 % et 6 % sur un an.

 

A lire aussiStellantis annonce son retrait de l’ACEA

 

De janvier à mai 2022, le total des immatriculations de voitures particulières neuves dans l'UE s'établit à 3 721 774 unités, en repli de 13,7 % par rapport à la même période l'an dernier. Sur cinq mois en 2022, les ventes de voitures neuves ont reculé dans la plupart des marchés dans la région, y compris les quatre principales : l'Italie (-24,3 %), la France (-16,9 %), en Espagne (-11,5 %) et l'Allemagne (-9,3 %).

 

En situation délicate depuis le printemps 2021, les constructeurs réunis en association prévoyaient un rebond des ventes d'automobiles au deuxième semestre 2022, mais la guerre en Ukraine est venue doucher cet optimisme. Il convient de souligner toutefois qu'en dépit du recul des ventes, ces industriels ont engrangé des bénéfices au premier trimestre grâce à la hausse des prix des automobiles.

 

MAY JANUARY-MAY
Units % change Units % change
2022 2021 22/21 2022 2021 22/21
Austria 17 107 22 503 -24,0 85 846 108 321 -20,7
Belgium 29 025 34 836 -16,7 160 573 191 265 -16,0
Bulgaria 2 690 1 989 +35,2 11 721 9 973 +17,5
Croatia 4 055 4 467 -9,2 17 948 19 088 -6,0
Cyprus 1 304 1 028 +26,8 5 110 4 699 +8,7
Czech Republic 18 073 21 734 -16,8 80 178 90 244 -11,2
Denmark 13 502 16 821 -19,7 58 741 76 225 -22,9
Estonia 2 174 2 206 -1,5 9 143 10 329 -11,5
Finland 7 941 9 965 -20,3 36 105 46 790 -22,8
France 126 809 141 040 -10,1 600 893 723 257 -16,9
Germany 207 199 230 635 -10,2 1 013 417 1 116 737 -9,3
Greece 11 991 10 850 +10,5 43 707 44 487 -1,8
Hungary 10 141 10 698 -5,2 47 919 53 450 -10,3
Ireland 5 286 5 914 -10,6 63 028 61 091 +3,2
Italy 121 299 142 932 -15,1 556 974 735 420 -24,3
Latvia 1 612 1 377 +17,1 6 586 6 213 +6,0
Lithuania 2 630 3 937 -33,2 11 484 15 206 -24,5
Luxembourg 3 534 4 033 -12,4 18 222 20 816 -12,5
Netherlands 23 507 25 394 -7,4 123 811 129 825 -4,6
Poland 35 897 40 860 -12,1 172 820 198 874 -13,1
Portugal 12 748 16 661 -23,5 59 939 62 509 -4,1
Romania 10 198 8 221 +24,0 47 645 35 845 +32,9
Slovakia 6 650 8 037 -17,3 31 929 30 226 +5,6
Slovenia 4 784 5 261 -9,1 21 454 25 833 -17,0
Spain 84 977 95 399 -10,9 318 487 360 048 -11,5
Sweden 26 413 24 327 +8,6 118 094 137 068 -13,8
EUROPEAN UNION 791 546 891 125 -11,2 3 721 774 4 313 839 -13,7
EU142 691 338 781 310 -11,5 3 257 837 3 813 859 -14,6
EU123 100 208 109 815 -8,7 463 937 499 980 -7,2
Iceland 2 222 1 339 +65,9 6 776 4 206 +61,1
Norway 11 537 14 063 -18,0 53 604 63 538 -15,6
Switzerland 18 450 19 991 -7,7 88 323 98 542 -10,4
EFTA 32 209 35 393 -9,0 148 703 166 286 -10,6
United Kingdom 124 394 156 737 -20,6 661 121 723 845 -8,7
EU + EFTA + UK 948 149 1 083 255 -12,5 4 531 598 5 203 970 -12,9
EU14 + EFTA + UK 847 941 973 440 -12,9 4 067 661 4 703 990 -13,5
SOURCE: NATIONAL AUTOMOBILE MANUFACTURERS' ASSOCIATIONS 1 Data for Malta na
2 Member states before the 2004 enlargement
3 Member states having joined the EU since 2004
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle