S'abonner
Constructeurs

Xiaomi se lance dans les véhicules électriques

Publié le 1 septembre 2021

Par Christophe Jaussaud
2 min de lecture
Numéro 2 mondial du marché des smartphones, le chinois Xiaomi vient de créer une filiale dédiée à l'automobile. Pour l'heure, aucune date de commercialisation n'est avancée pour le premier modèle de Xiaomi EV.
Une partie de l'équipe de Xiaomi EV réunie le 1er septembre 2021. .

C'est officiel, Xiaomi va se lancer dans le véhicule électrique. Pour concrétiser l'ambition, le fabricant de smartphones a créé, le 1er septembre 2021, une filiale dédiée à cette nouvelle activité, baptisée Xiaomi EV. L'entreprise est dotée d'un capital de 10 milliards de dollars, a indiqué Lei Jun, le PDG du groupe. La société s'est également engagée à investir environ 10 milliards de dollars dans ce projet au cours des 10 prochaines années.

 

Signe de l'importance donnée par le groupe à cette nouvelle activité, Lei Jun avait personnellement lancé en juillet dernier le recrutement de 500 ingénieurs en Chine. Avant cela, en avril 2021, le PDG avait indiqué que le premier modèle de la marque serait probablement "une berline ou un SUV". Mais pour l'heure aucune précision n'a été apportée et aucune date de commercialisation n'a été avancée.

 

A lire aussi : La Chine revoit ses objectifs sur l'automobile verte

 

Fondé en 2010, Xiaomi a connu un essor fulgurant ces dernières années en proposant des appareils haut de gamme à prix abordable, et en les vendant au départ directement en ligne. Quasi inconnue à l'étranger à ses débuts, la marque était à l'époque régulièrement moquée pour ses produits fortement inspirés par l'iPhone d'Apple.

 

Pourtant, Xiaomi est devenu au deuxième trimestre 2021 le numéro deux mondial du smartphone, détrônant la marque à la pomme. En août, Evergrande, l'un des groupes les plus endettés de Chine, avait annoncé des pourparlers avec Xiaomi au sujet de sa filiale Evergrande Auto. Fondé en 2019 avec l'ambition de révolutionner l'électrique, Evergrande Auto ne commercialise toujours aucun véhicule et a accusé 4,9 milliards de yuans (640 millions d'euros) de pertes au premier semestre. (avec AFP)

 

Vous devez activer le javacript et la gestion des cookies pour bénéficier de toutes les donctionnalités.
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle