S'abonner
Constructeurs

La Chine revoit ses objectifs sur l'automobile verte

Publié le 4 novembre 2020

Par Christophe Jaussaud
2 min de lecture
Malgré une pénétration revue à la baisse, passant de 25 % à 20 % d'ici 2025, les véhicules électrifiés restent la priorité de Pékin. L'écosystème, encore trop éclaté dans le pays, doit aussi être structuré.
Pékin souhaite que les véhicules hybrides, électriques ou à hydrogène, représentent 20 % des ventes d'ici 2025.
Pékin souhaite que les véhicules hybrides, électriques ou à hydrogène, représentent 20 % des ventes d'ici 2025.

 

Le premier marché automobile mondial, la Chine, a annoncé, lundi 2 novembre 2020, vouloir faire grimper la part des véhicules fonctionnant aux "énergies nouvelles" (électrique, hybride, pile à combustible) à 20 % d'ici 2025, avant de devenir "le courant dominant" en 2035. Il s'agit d'une prévision inférieure aux 25 % annoncés l'an passé par le ministère du Commerce.

 

Mais le document publié lundi par le gouverne[...]


Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle