S'abonner
Constructeurs

Peugeot dégaine l'e-Ludix face au stationnement payant des deux-roues

Publié le 31 octobre 2022

Par Romain Baly
2 min de lecture
Pour contrecarrer la mise en place du stationnement payant des deux-roues thermiques dans Paris, Peugeot lance son scooter électrique e-Ludix. Un modèle disponible à partir de 2 999 euros offrant une autonomie théorique de 50 km.
Le Peugeot e-Ludix est proposé à partir de 3 500 euros, hors bonus écologique. ©Peugeot Motocycles

Après la voiture, c'est au tour des deux-roues thermiques d'être progressivement chassés des centres villes. Paris n'échappe pas à cette tendance et a acté, depuis le 1er septembre 2022, la mise en place du stationnement payant sur son territoire pour tous ces véhicules. Mais les deux-roues électriques peuvent y échapper. Face à cette problématique, Peugeot Motocycles prend le virage de l'électrique. Après avoir tenté une incursion sur ce marché dès les années 90 avec le Scoot’elec ou encore dans les années 2010 avec l'e-Vivacity, la marque au lion s'y relance en dévoilant l'e-Ludix. 

 

Un petit gabarit

 

"Chez Peugeot Motocycles nous avons toujours été précurseur dans la mobilité et notre histoire est jalonnée de solutions innovantes, confirme Matthieu Brinon, directeur commercial, marketing et communication de la marque. En 1996, nous lancions le premier scooter électrique du marché, Scoot’Elec. Depuis, nous n’avons jamais cessé d’investir dans la mobilité propre en développant des produits innovants pour leur génération avec aujourd’hui e-Ludix. Chez Peugeot Motocycles, l’avènement de l’électrique fait partie de notre histoire !"

 

A lire aussi : Distribution motos : de la passion avant tout

 

Ce deux-roues, équivalent à un modèle 50 cc, est décrit par Peugeot comme "idéal pour les urbains actifs, en quête d’une consommation responsable". Avec son gabarit (1,77 m) et son poids (88 kg, dont 11 kg pour les batteries) relativement restreints, l'e-Ludix saura faire sa place en centre-ville. Trois coloris sont proposés tandis que le moteur d’une puissance de 2,5 kW en fait l'un des plus puissants de sa catégorie. 

 

800 euros de remise 

 

Côté autonomie, l'un des juges de paix de la mobilité zéro émission, ce scooter présente une capacité théorique de 50 km. Un résultat globalement décevant dans l'absolu mais plutôt convenable pour des trajets intra-urbain rarement très longs. Pour recharger les batteries, une prise de 500 W et 9A est fourni avec le scooter, permettant une recharge à 80 % en trois heures et 100 % en quatre heures. 

 

Sur le plan commercial, l'e-Ludix est proposé à partir de 2 999 euros, somme à laquelle il convient de déduire le bonus écologique de 400 euros et une remise de Peugeot, jusqu'au 31 novembre, d'un montant de 800 euros. De quoi s'inscrire pleinement dans l'évolution d'un marché où les modèles électriques devraient représenter 70 % des immatriculations d'ici 2030. 

Vous devez activer le javacript et la gestion des cookies pour bénéficier de toutes les donctionnalités.
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle