S'abonner
Constructeurs

L'usine VW d'Emden passe à l'électrique

Publié le 24 mai 2022

Par Christophe Jaussaud
3 min de lecture
Grâce à un investissement d'un milliard d'euros, l'usine allemande d'Emden a débuté la production du SUV électrique ID.4. La capacité de production maximale pourra atteindre 800 véhicules par jour.
Depuis le 20 mai 2022, l'usine allemande d'Emden produit le VW ID.4.
Depuis le 20 mai 2022, l'usine allemande d'Emden produit le VW ID.4.

Emden, le site allemand connu pour produire la Volkswagen Passat, assemble aujourd'hui le SUV 100 % électrique ID.4. Le premier est sorti le 20 mai 2022. Cette usine vient ainsi grossir les rangs des lieux de production dédiés aux modèles électriques après Zwickau, en Allemagne, Foshan et Antin en Chine. D'ici la fin de l'année, ce sera au tour de Chattanooga, aux Etats-Unis, et Hanovre, en Allemagne, d'accueillir des modèles à batteries reposant sur la plateforme MEB.

 

Emden, qui emploie 8 000 personnes, a ainsi reçu un investissement de 1 milliard d'euros pour mener à bien sa transformation. La capacité de production maximale, d'ici fin de 2022, sera de 800 unités par jour, indique la marque. Volkswagen affirme ainsi pouvoir produire 1,2 million de véhicules électriques par an grâce à ce tissu industriel mondial.

 

A lire aussi : Début d'année 2022 très électrique pour le groupe Volkswagen

 

Le SUV ID.4 est au cœur de ce dispositif. Pour Ralf Brandstätter, le président du directoire de la marque Volkswagen, "l'expansion des capacités pour ce modèle à succès est un élément clé de notre stratégie Accelerate. Elle nous aide à accélérer la transformation vers une mobilité zéro carbone."

 

Il faut dire que depuis son lancement fin 2021, l'ID.4 a pris une place essentielle dans l'univers électrique de VW avec plus de 163 000 livraisons et encore plus de 70 000 commandes en portefeuille. Sur le seul premier trimestre 2022, il a totalisé 30 000 livraisons.

 

21 milliards d'euros investis en Basse-Saxe d'ici 2026

 

Plus largement, Volkswagen a annoncé un investissement de 21 milliards d'euros en Basse-Saxe, d'ici 2026, faisant de ce Land le centre allemand de la mobilité électrique. Rappelons qu'au global, le groupe VW va investir 89 milliards d'euros pour convertir ses sites de production.

 

"Volkswagen fait de la Basse-Saxe, où nous avons 130 000 employés, le centre allemand de la mobilité électrique", a poursuit Ralf Brandstätter dans un communiqué. "Outre l'ID.4, Emden fabriquera dès l'année prochaine un autre modèle (l'Aero B; ID.Vizzion). De plus, la production de l'emblématique ID.Buzz débutera cette année chez Volkswagen Véhicules Utilitaires à Hanovre. Il sera rejoint à partir de 2023 par l'ID.3 fabriqué à Wolfsburg, tandis qu'un autre véhicule électrique, la berline du programme Trinity, sortira des chaînes de ce site à partir de 2026."

 

En plus des sites d'assemblages, la Basse-Saxe accueille aussi beaucoup d'usines de composants. Ralf Brandstätter liste : "le groupe investit également à Braunschweig, Salzgitter et Kassel, notamment pour poursuivre l'expansion de la production de systèmes de batteries pour la plateforme MEB, de rotors/stators et de moteurs électriques. Le site de Salzgitter est sur le point de devenir une plaque tournante européenne pour les batteries. D'ici 2026, les investissements en Basse-Saxe s'élèveront à un total de 21 milliards d'euros. Un niveau sans précédent, même à l’international."

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle