S'abonner
Constructeurs

Le groupe Volkswagen va investir 89 milliards d'euros dans l'électrification de ses usines

Publié le 9 décembre 2021

Par Christophe Bourgeois
3 min de lecture
Volkswagen a annoncé une enveloppe de 89 milliards d'euros pour l'électrification de ses usines afin de devenir le leader de la mobilité électrique en 2025. Celles situées en Basse Saxe, berceau historique du groupe, vont bénéficier d'un investissement de 21 milliards d'euros.
Le groupe Volkswagen va massivement électrifier ses usines.
Le groupe Volkswagen va massivement électrifier ses usines.

Dans le cadre de son plan stratégique pluriannuel Round 70, le groupe Volkswagen a annoncé sa stratégie de poursuivre l'électrification de ses usines européennes dans le but de devenir le leader mondial du marché de la mobilité électrique d'ici 2025.

 

Les investissements qui concerneront principalement la mobilité électrique et la numérisation, représenteront 89 milliards d’euros, soit 56 % des investissements totaux qui s'élèvent à 159 milliards.

 

Dans le détail, Volkswagen va investir tout particulièrement 21 milliards d’euros en Basse-Saxe, Land où est située une partie de ses usines allemandes. Ces investissements permettra d'assurer la sauvegarde de 130 000 emplois dans cette région, berceau du groupe.

 

130 000 emplois sauvegardés

 

Le site d’Hanovre passera ainsi au tout électrique ;  il produira le premier véhicule issu de la plateforme 100 % électrique Artemis qui sera inaugurée par Audi ainsi que la fabrication de la carrosserie d'un nouveau modèle Bentley. La production de l'ID. California a également été approuvée. De plus, Hanovre sera le fer de lance de la conduite autonome dans le groupe avec les navettes Moia et l'ID. Buzz AD.

 

Wolfsburg, siège du groupe et site de fabrication, sera lui aussi transformé. Dès 2023, une partie de la production de l'ID.3 y sera transférée de Zwickau, tandis qu'en 2024, le site basculera à 100 % sur l'assemblage de ce modèle. A moyen terme, Wolfsburg travaillera également sur l’autre plateforme 100 % électrique, Trinity.

Création d'un hub de batteries

 

A Braunschweig, Salzgitter et Kassel, le groupe allemand va poursuivre ses investissements dans l'actuelle plateforme modulaire électrique MEB. D’ici 2025, le site de Salzgitter va se spécialiser et devenir un hub pour la production des batteries ; Volkswagen prévoit d’y investir 2 milliards d’euros.

 

En outre, le conseil de surveillance a approuvé ce jeudi 9 décembre 2021, la création d'une société européenne qui regroupera toutes les activités du groupe liées aux batteries et facilitera l'intervention de tiers à l'avenir. La nouvelle société supervisera également les partenariats stratégiques avec Umicore, 24M et Vulcan Energy conclus cette semaine.

 

Ces annonces ne concernent pas uniquement le Land de la Basse-Saxe. Volkswagen prévoit notamment d'investir sur son site bruxellois, là où sera produit le futur Q8 e-tron ainsi qu'en Espagne, à Pampelune et sur le site Seat de Martorell, " des mesures conditionnées aux soutiens de l'Etat", précise le groupe.

 

Volkswagen s'attend à ce que d'ici 2026, un véhicule vendu sur quatre soit équipé d'un système de propulsion électrique à batterie.

 

En attendant, le groupe confirme son objectif de marge opérationnelle 2021 dans la partie supérieure de la fourchette de 6 à 7,5 %, et son objectif de livraison de 9 millions de véhicules cette année.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle