S'abonner
Constructeurs

Luca de Meo élu Homme de l’Année 2021

Publié le 7 février 2022

Par Catherine Leroy
3 min de lecture
Directeur général du groupe Renault depuis juillet 2020, Luca de Meo a été élu Homme de l’Année du Journal de l’Automobile. La stratégie entamée depuis son arrivée et ses premiers résultats ont été salués par une large majorité des membres du jury.
Luca de Meo, directeur général de Renault, est élu Homme de l'Année du Journal de l'Automobile.
Luca de Meo, directeur général de Renault, est élu Homme de l'Année du Journal de l'Automobile.

Relever le défi lancé par Jean-Dominique Senard, président de Renault, n'était pas à la portée de tout le monde. Trouver un spécialiste de l'industrie, du plan produits, du marketing, le tout doublé d'une personnalité capable de rassembler les équipes et de leur redonner confiance, relevait presque de la mission impossible.

 

Mais visiblement, le choix qui s'est porté sur Luca de Meo, nouveau directeur général du constructeur français, est le bon et le jury de l’Homme de l’année a tenu à saluer les premiers résultats. Arrivé concrètement en juillet 2020 aux manettes du constructeur français après une période de carence négociée âprement par Jean-Dominique Senard, l’homme n’a pas perdu de temps.

 

Dès janvier 2021, il présente son plan Renaulution qui donne un nouvel élan à la maison au losange. "L’Italien a réussi son examen de passage de patron de marque automobile à dirigeant d’un groupe industriel mondial. Le magicien de la voiture a su charmer aussi bien les syndicalistes de l’ex-Régie que Bruno Le Maire (ministre de l’Économie). Encore mieux, il semble avoir mis au pas la technostructure compliquée de l’entreprise. Les résultats au bout d’un an sont impressionnants, dignes de ceux de Carlos Tavares en 2013-2014", expliquait un journaliste, juré de cette 41e édition de l’Homme de l’Année, lors des discussions préliminaires au vote.

 

Si les résultats financiers 2021 du groupe n’ont pas joué en faveur de Luca de Meo, puisque ces derniers ne sont rendus publics que le 18 février 2022, le point d’étape réalisé par le patron du groupe au début de cette année n’a pas été vain.

 

"L'abaissement de notre point mort de 30 % sera atteint en 2023, avec deux ans d'avance", avait d'ailleurs précisé Luca de Meo tout en annonçant des ventes 100 % électriques pour Renault en Europe d’ici 2030. "Nous nous sommes mis en tête de préparer les conditions pour que Renault soit une marque 100 % électrique à horizon 2030. C'est un pari audacieux mais qui va dans le sens de l'histoire et qui permettra d'atteindre les objectifs du régulateur en Europe. Mais notre stratégie a deux niveaux et si la demande n'est pas au rendez-vous ou parce que les infrastructures de recharge ne suivent pas, alors Dacia et les autres plateformes serviront de plan B", avait-il ajouté.

 

Renouveau d’Alpine, création de la Software République, lancement du pôle Electricity à Douai, hausse du net pricing des véhicules, retour sur le segment C plus rémunérateur, tous les pans de la Renaulution sont lancés et la remobilisation du groupe, complète.

 

Rendez-vous en avril 2022 pour la cérémonie de remise du prix et faire plus ample connaissance avec ce nouveau membre du club des Hommes de l'année. Un club ouvert en 1981 et qui compte 44 personnalités du monde de l'automobile.

 

 

Le Jury de l’Homme de l’Année

Taimaz Szirniks, AFP

Florence Lagarde, Autoactu.com

Stéphane Meunier, Automobile Magazine

Bertrand Gay, Autostratinternational

Jean Botella, Capital

Alain-Gabriel Verdevoye, Challenges

Lionel Steinmann, Les Echos

Aurélien Fleurot, Europe 1

Stéphane Barbé, l’Equipe

Jean-Christophe Lefevre, Flottes Automobiles

Luc Bazizin, France TV

Christian David, free-lance

Jean-Pierre Lagarde, free-lance

Jean-Luc Roy, free-lance

Sylvain Reisser, Le Figaro

Rémi Le Bailly, Investir

La rédaction du Journal de l’Automobile

Eric Béziat, Le Monde

Dominique Chapatte, M6

Maël Pilven, Motor 1

Jean-Rémy Macchia, Ouest-France

Gilles Guillaume, Reuters

Christophe Bourroux, RTL

Simon Chodorge, l’Usine Nouvelle

Nabil Bourassi, La Tribune

 

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle