S'abonner
Constructeurs

Le marché allemand plonge encore en octobre 2021

Publié le 3 novembre 2021

Par Christophe Jaussaud
2 min de lecture
Avec une chute de 34,9 % en octobre 2021, le marché allemand totalise seulement 178 683 immatriculations. Depuis janvier, le recul est de 5,2 % et l'exercice devrait se terminer à -10 %.
Avec 28 211 immatriculations enregistrées en octobre 2021, Volkswagen, leader du marché allemand, recule de 40,2 %.
Avec 28 211 immatriculations enregistrées en octobre 2021, Volkswagen, leader du marché allemand, recule de 40,2 %.

Pour le quatrième mois consécutif, les immatriculations allemandes ont reculé en octobre 2021. L'agence fédérale de l'automobile (KBA) a comptabilisé 178 683 véhicules mis à la route, soit une baisse de 34,9 %. Rappelons qu'en France, le marché a baisse de 30,7 % durant le même mois.

 

Le ralentissement du marché automobile allemand "s'est encore intensifié en octobre" et affiche même un niveau "inférieur à l'année 2020", elle-même "extrêmement faible" en raison de la crise du Covid-19, commente Reinhard Zirpel, président de la fédération des importateurs automobiles VDIK. "Nous nous dirigeons vers un marché global en baisse en 2021", ajoute-t-il.

 

Au cumul depuis janvier 2021, le secteur a vendu 2 196 244 automobiles, soit une baisse de 5,2 % en comparaison annuelle. Le cabinet EY table sur 2,6 millions d'unités vendues en 2021, soit un recul annuel de 10 %.

 

A lire aussi : Le marché allemand au plus bas depuis 30 ans

 

"Les goulots d'étranglement de livraison pour les semi-conducteurs ont de nouveau été l'obstacle déterminant à la production" lors du mois passé, souligne le VDA. La fédération indique également que la production a chuté dans le même temps de 38 %.

 

Au milieu de ce tableau noir, le boom des ventes de voitures électriques se poursuit avec 54 400 modèles tout ou partie électriques vendus en octobre, soit une hausse de 13 % sur un an, pour atteindre une part de 30 % dans les ventes totales. Tesla s'illustre dans le domaine avec 1 469 livraisons en un mois (+482,9 %) et un total de 27 439 unités depuis le début de l'année.

 

Toutes motorisations confondues, BMW (-16 %) limite la casse face à ses rivaux Volkswagen (-40 %) et Mercedes (-45 %). Les marques françaises ne sont pas à la fête avec 7 354 unités pour Renault (-43,2 %) et 3 103 unités pour Dacia (-32,1 %). Même constat pour Peugeot avec 4 261 unités (-15,7 %), 2 430 pour Citroën (-37,8 %) et 184 pour DS (+1,1 %). (avec AFP)

 

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle