S'abonner
Constructeurs

General Motors lance CarBravo pour moderniser son commerce occasion

Publié le 13 janvier 2022

Par Gredy Raffin
2 min de lecture
Le constructeur américain a dévoilé une plateforme virtuelle destinée à changer les paradigmes du véhicule d'occasion. Avec CarBravo, General Motors propose aux consommateurs une expérience fluide fondée sur la concentration des stocks nationaux.
Avec CarBravo, General Motors va entrer pleinement dans la vente omnicale de VO. (© GM)
Avec CarBravo, General Motors va entrer pleinement dans la vente omnicale de VO. (© GM)

General Motors rafraîchit son activité occasion. Le constructeur américain, bousculé par Toyota sur son propre marché domestique, a décidé faire souffler un vent de nouveauté sur la manière de commercialiser les véhicules de seconde main. Telle est l'utilité de la plateforme CarBravo qui a été présentée mardi 11 janvier 2022.

 

En substance, dans un pays qui a vu l'émergence de références du VO en ligne comme Carvana, la plateforme digitale vise à améliorer l'expérience d'achat en apportant de la fluidité tout au long du parcours. CarBravo repose sur la volonté de concentrer en un lieu virtuel unique l'intégralité des stocks des revendeurs du réseau General Motors ainsi que des réserves centrales du constructeur de Detroit.

 

"Il est important de noter que les fonctionnalités du programme seront également proposées sur des véhicules d'occasion non GM", a précisé Steve Carlisle, vice-président exécutif de GM et président de GM Amérique du Nord. Et de poursuivre l'introduction : "CarBravo est conçu pour offrir aux clients la commodité d'acheter comme ils le souhaitent, où ils le souhaitent, que ce soit en ligne, chez le concessionnaire ou les deux".

 

Recrutement en cours

 

Les ingénieurs de GM ont conçu ce qu'ils appellent une plateforme de vente au détail numérique. Celle-ci fournira une interface d'achat simple où la transparence fait loi. Les tarifs des concessionnaires, les rapports d'historique et les vues à 360 degrés du véhicule seront accessibles aux internautes. Le constructeur assure que tous les véhicules exposés seront inspectés et reconditionnés pour répondre aux normes établies par ses soins. Ainsi, tous les VO seront garantis à travers le réseau national qui pourra intervenir à l'après-vente si nécessaire.

 

A lire aussi : Spoticar veut convertir l'intégralité du réseau FCA France en 2022

 

La captive financière est impliquée dans le projet. La campagne de recrutement des concessionnaires partenaires vient de débuter en s'appuyant sur les retours positifs des distributeurs ayant participé à la phase pilote. General Motors entend ouvrir le site au public au printemps 2022. Alors, la logistique se mettra en branle pour permettre des essais à domicile et réaliser les livraisons. Le constructeur n'a pas communiqué d'objectif d'immatriculations pour le moment.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle