S'abonner
Constructeurs

Buick veut se réinventer avec l'électricité

Publié le 3 juin 2022

Par Christophe Jaussaud
2 min de lecture
La célèbre marque plus que centenaire ne proposera que des produits 100 % électriques d'ici la fin de la décennie en Amérique du Nord. Le premier modèle à batterie sera lancé en 2024.
Avec les modèles électriques arrivera un nouveau logo et le nom Electra fera son retour.
Avec les modèles électriques arrivera un nouveau logo et le nom Electra fera son retour.

D'ici la fin de la décennie, tous les modèles Buick vendus en Amérique du Nord seront 100 % électriques. GM, sa maison-mère, en a fait l'annonce le 2 juin 2022.

 

Créé en 1903, Buick lancera en 2024 sa première voiture zéro émission dans le cadre d'une vaste stratégie de GM qui a prévu d'investir 35 milliards de dollars d'ici 2025 dans les véhicules électriques et autonomes. Cela étant, sur le premier marché de la marque, la Chine (grâce à une JV avec SAIC, ndlr), Buick lancera 5 modèles électriques d'ici 2025.

 

Pour manifester sa transformation, Buick s'est doté d'un nouveau logo, trois boucliers désormais alignés au lieu d'être juxtaposés dans un cercle, et passera à une nouvelle identité graphique dans les mois à venir. Toutes les futures Buick électriques porteront par ailleurs un nom utilisé pour un véhicule emblématique de la marque produit entre 1959 et 1990 : Electra.

 

A lire aussi : La Corvette va passer à l'électrique

 

Buick ne représente qu'une petite part des ventes de GM, 8 % en 2021 aux Etats-Unis, par exemple, où la marque a perdu de son lustre d'antan et ne propose plus que quatre SUV.

 

Mais le groupe dirigé par Mary Barra s'est engagé dans une conversion à l'électrique, avec l'ambition de ne plus proposer que des véhicules passagers sans moteur thermique d'ici 2035. Une autre de ses marques, Cadillac, doit aussi devenir tout électrique d'ici 2030. En attendant, GM s'est engagé à proposer 30 modèles de véhicules électriques d'ici 2025 et d'en vendre alors plus d'1 million par an.

 

Aux Etats-Unis, le marché de l'électrique reste, pour l'instant mineur, mais grandit vite : selon le cabinet Cox Automotive, les VE représentaient au premier trimestre 5,2 % des ventes dans les pays contre 2,5 % sur la même période en 2021. (avec AFP)

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle