S'abonner

résultat

Renault réalise un bon premier trimestre 2024 surtout tiré par les financements
Le groupe automobile français a surpris les marchés en réalisant un chiffre d'affaires supérieur aux attentes. C'est Mobilize, la branche financement de Renault, qui a porté cette performance, tandis que le secteur automobile a vu ses recettes se tasser.
Renault réalise un bon premier trimestre 2024 surtout tiré par les financements
Arval enregistre une hausse de 11,6 % de ses bénéfices en 2023
Abonnés Arval a accéléré sa croissance en 2023. Le spécialiste de la location longue durée (LLD) a vu ses bénéfices augmenter de 11,6 % l’an dernier, pour un résultat net avoisinant 1,4 milliard d’euros. Une performance notamment rendue possible grâce à la croissance de l’activité LLD et à la revente des véhicules d’occasion.
Arval enregistre une hausse de 11,6 % de ses bénéfices en 2023
La crise des semi-conducteurs fait perdre 140 000 ventes à Renault au premier semestre 2022
Abonnés Les ventes du groupe français ont baissé de 12 % durant le premier semestre 2022, à 1 million d’unités. La marque Renault recule de 16,9 %, à 716 720 unités. Pour autant, le constructeur annonce être en ligne avec le plan Renaulution : l'électrification des ventes, la rentabilité des canaux et la percée sur le segment C.
La crise des semi-conducteurs fait perdre 140 000 ventes à Renault au premier semestre 2022
Honda joue la prudence malgré de bons résultats annuels
Abonnés Alors qu'il vient de publier un bilan annuel faisant état de bénéfices au-dessus des prévisions, le groupe Honda tient à faire preuve de réserve pour la suite. L'exercice fiscal 2022/2023 pourrait être marqué par les effets de l'inflation.
Honda joue la prudence malgré de bons résultats annuels
Renault sort de la crise et renoue avec les bénéfices
Abonnés Dix-huit mois après son arrivée et la mise en place d'une discipline financière de fer, Luca de Meo annonce le retour de Renault dans le vert. Les résultats montrent un bénéfice de près d'un milliard d'euros et une marge opérationnelle de 3,6 %.
Renault sort de la crise et renoue avec les bénéfices
Brève embellie financière pour les constructeurs au troisième trimestre 2020
Les dernières données financières compilées par EY montrent que les constructeurs ont, dans leur globalité, pu tirer leur épingle du jeu durant le troisième trimestre 2020. Sur l’ensemble de l’année, les effets de la crise sanitaire ont en revanche fortement pesé.
Brève embellie financière pour les constructeurs au troisième trimestre 2020
La rentabilité des constructeurs négative pour la première fois depuis 2009
Selon une analyse de EY, au deuxième trimestre 2020, la rentabilité moyenne des groupes automobiles a affiché, pour la première fois depuis bien longtemps, une valeur négative.
La rentabilité des constructeurs négative pour la première fois depuis 2009
Tata Motors dans le rouge
Le groupe indien, propriétaire de Jaguar Land Rover, vient d'annoncer une perte de 1,3 milliard de dollars sur le quatrième trimestre, de janvier à mars 2020, de son exercice décalé. Il s'attend maintenant à une reprise progressive.
Tata Motors dans le rouge
La rentabilité des constructeurs fond comme neige au soleil
Comme chaque trimestre, EY s‘est penché sur la santé financière des constructeurs. Sans surprise, durant les premiers mois de l’année 2020, tous les indicateurs ont significativement plongé. La rentabilité a atteint un niveau historiquement faible avec 2,1 %.
La rentabilité des constructeurs fond comme neige au soleil
Des résultats financiers globalement positifs pour les constructeurs
EY a analysé la performance financière des 16 principaux constructeurs automobiles dans le monde au troisième trimestre 2019. Leur chiffre d’affaires cumulé a progressé de 3 % sur cette période, à 419 milliards d’euros. Des disparités sont toutefois à souligner.
La rentabilité des constructeurs au plus bas depuis 10 ans
Comme chaque trimestre, EY a livré les principaux indicateurs de la santé des constructeurs automobiles. Comme pour le premier trimestre 2019, la tendance est à la baisse des ventes, du résultat d’exploitation, mais aussi de la rentabilité.
Les constructeurs sud-coréens dans le dur
Au mois de juin 2019, il apparait que les cinq constructeurs coréens ont vu leurs ventes globales se contracter de plus de 8 %. La faiblesse du marché domestique et le contexte de guerre commerciale internationale ont joué contre eux.
Les constructeurs sud-coréens dans le dur
Plongeon de la rentabilité des constructeurs au premier trimestre 2019
Comme chaque trimestre, EY s’est penché sur la santé financière des 16 principaux constructeurs mondiaux. Résultat, un bilan bien médiocre pour le premier trimestre 2019 : chiffre d’affaires, résultat d’exploitation et rentabilité ont plongé.
Plongeon de la rentabilité des constructeurs au premier trimestre 2019
Tata Motors toujours en difficulté
Le constructeur indien, propriétaire de JLR, a vu son bénéfice net plonger de 47 % durant le dernier trimestre de son exercice fiscal.
Tata Motors toujours en difficulté
Quels ont été les constructeurs les plus rentables en 2018 ?
EY a analysé les principaux indicateurs financiers de 16 groupes automobiles l'an passé. Verdict : 2018 a été une année à marquer d’une pierre blanche pour les français, notamment PSA, au niveau de la rentabilité.
Tata Motors dans le dur
Le constructeur a souffert au quatrième trimestre de son exercice fiscal. Selon le rapport communiqué, le bénéfice net accuse une chute de 56%.
Premiers profits pour McLaren qui veut étendre son réseau
La marque McLaren a dégagé un résultat opérationnel positif en 2013, confirmant son statut d'alternative sur la niche du luxe.
Les bénéfices de Geely s’envolent
Grâce à des exportations en forte augmentation et des ventes stables sur son marché national, le constructeur chinois enregistre une hausse de 32% de ses bénéfices en 2012.
Des leaders qui vacillent
Abonnés Les constructeurs étrangers ont subi dans leur majorité un premier trimestre difficile. Le haut niveau de l'euro et les prix des matières premières ont joué sur les marges bénéficiaires, notamment sur le marché américain qui connaît aussi une désaffection des "trucks" au profit de berlines...
cross-circle