S'abonner
Services

Wattpark, Geoflex et Vianova intègrent la Software République

Publié le 17 décembre 2021

Par Gredy Raffin
3 min de lecture
Le concours d'innovation Mobility Challenge 4.0, organisé par la Software République, a livré son verdict. Geoflex, Wattpark et Vianova sont les trois entreprises lauréates. Elles rejoindront en février 2022 la structure cofondée par Renault.
Les lauréats du Mobility Challenge 4.0 rejoindront la Software République en février 2022. (© Renault Group)
Les lauréats du Mobility Challenge 4.0 rejoindront la Software République en février 2022. (© Renault Group)

Des 150 candidats, ils restaient 10 finalistes. Le jeudi 16 décembre 2021, la première édition du Mobility Challenge 4.0 a révélé les lauréats. Le concours d'innovation organisé par la Software République, la structure cofondée en avril 2021 par Renault, Atos, Dassault Systèmes, Orange, STMicroelectronics et Thales, a décerné les trois principaux prix à Wattpark, Geoflex et Vianova.

 

Ce sont donc trois start-up françaises qui se sont imposées dans ce concours ouvert à l'international. Wattpark remporte le premier prix avec sa solution de borne de recharge qui permet à son propriétaire de la partager ou de la louer comme il peut le faire avec un bien immobilier sur une plateforme telle que AirBnB. Wattpark aide alors les conducteurs à localiser l'emplacement d'une borne, à s’y connecter et à payer facilement. La société fondée par Marc Lepage s'était illustrée en 2019 en intégrant la promotion annuelle d'Ubimobility, le programme supporté par Business France America.

 

A lire aussi : Renault donne le coup d'envoi de la Software République

Le deuxième prix est allé à Geoflex. Cette entreprise francilienne d'ingénierie intervient en tant qu'opérateur de services améliorant les applications GPS/GNSS. Son but est d'atteindre un positionnement sûr et précis, jusqu’à 4 centimètres, sur terre, en mer et dans les airs. Geoflex fournit une hyper-géolocalisation universelle aux trains (notamment de la SNCF), voitures, navires, drones ou encore aux smartphones. Fondée par Romain Legros, qui préside toujours à sa destinée, Geoflex avait fait une sortie remarquée au CES 2019 à Las Vegas, où elle exposait au sein du pavillon Business France.

 

Le jury composé de représentants des six membres de la Software République a attribué la troisième distinction à Vianova. Cette start-up active depuis 2017 doit son apparition sur le marché à Thibault Castagne. Son idée de départ : mettre de l'ordre dans la circulation urbaine pour sécuriser les usagers. La réponse a été d'élaborer un algorithme de sécurité routière qui pourra profiter à la fois aux villes et aux automobilistes en identifiant et en informant en temps réel des incidents dangereux ou des risques d'accident élevés dans certaines zones. Vianova se projette dans le rôle de tiers de confiance qui aidera à optimiser et à arbitrer la construction d'infrastructures.

Et aussi trois "coup de cœur"

 

Ces trois sociétés en phase de développement se voient proposer d’intégrer l’incubateur de la Software République à compter du 1er février 2022.  Avec l’expertise et les ressources d’Atos, Dassault Systèmes, Orange, Renault Group, STMicroelectronics et Thales, elles pourront concrétiser leur projet en vue de préparer l'étape une industrialisation à plus grande échelle.

 

A noter que le jury a décerné trois labels "coup de cœur" à Parcoor (une société d'experts en cybersécurité), Pasqal (informatique quantique) et Search Mobility (amélioration du bilan écologique des déplacements).

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle