S'abonner
Services

Opteven confie son développement international à Martin Quail

Publié le 21 mars 2022

Par Gredy Raffin
2 min de lecture
Le spécialiste de la garantie panne mécanique souhaite accélérer son internationalisation. Dans ce but, Opteven vient de créer une nouvelle division dont la direction générale a été attribuée à Martin Quail, l'ancien CEO de la filiale britannique.
Martin Quail, directeur général de la BU Opteven International.
Martin Quail, directeur général de la BU Opteven International.

Opteven ne cache plus ses ambitions en dehors des frontières françaises et se donne les moyens d'atteindre les objectifs. Presque un an après avoir ouvert sa Digital Factory, le groupe spécialisé dans la garantie panne-mécanique vient de fonder une toute nouvelle division au sein de son organisation afin de conduire la stratégie d'internationalisation des activités.

 

C'est ainsi que Martin Quail, jusqu'à présent directeur général de la filiale Opteven UK, se retrouve propulsé à la direction générale d'Opteven International. Placé en lien direct avec le président et directeur général du groupe, Jean-Matthieu Biseau, il sera épaulé par Marine Gouttenoire. Cette dernière a fait valoir ses deux années d'expérience en qualité de superviseur de l'équipe internationale depuis le siège de l'entreprise pour prendre la direction du développement et des projets internationaux.

 

Ce duo disposera de relais locaux. En poste depuis respectivement 6 ans et 4 ans, Giorgio Manenti et Natalia Jorquera restent à la tête des filiales Opteven Italia et Opteven Iberia. En revanche, le groupe vient de donner les clés de la filiale Opteven Deutshland à Jörg Kochniss, tandis que Craig Grant a hérité du rôle de dirigeant de Opteven UK & WMS.

 

A lire aussi : F2G se lance pour bousculer la garantie des voitures d'occasion

 

En croissance de 17 %, le chiffre d’affaires du groupe Opteven a atteint 262 millions d’euros en 2021. Un niveau jugé "très satisfaisant" par la direction. Sur l’ensemble de l’année 2021, le garantisseur totalise 1,2 million de contrats de garantie panne mécanique vendus, dont 55 % en-dehors de la France. Des résultats qui permettent à l'entreprise lyonnaise de confirmer sa position de leader européen sur le marché de la gestion des garanties panne mécanique. L'ouverture des marchés allemand et autrichien, ainsi que la consolidation de l'accord avec Volkswagen sont parmi les éléments ayant contribué à la bonne dynamique et la progression de 50 % des activités internationales.

 

En 2022, la nouvelle BU dirigée par Martin Quail s'est fixée des objectifs : "Avec le développement des partenariats pan-européens, mais également le déploiement de nos forces commerciales terrain sur les principaux marchés automobiles, nous affichons une ambition forte : celle de tripler le résultat opérationnel en 2025 de la BU Internationale", s'est exprimé ce dernier. Acquisitions, croissance des filiales et ouvertures de nouveaux marchés seront des piliers de cette évolution.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle