S'abonner
Services

Enterprise trouve un relais de croissance avec les VUL

Publié le 11 décembre 2020

Par Gredy Raffin
3 min de lecture
L'enseigne de location courte durée a subi les affres de la crise et des deux confinements. Cependant, les évolutions de la consommation française ont aussi eu un effet inattendu. Les VUL sont de plus en plus demandés et la flotte doit s'adapter.
Malgré la situation en France, le réseau Enterprise continue de nourrir des projets d'ouverture d'agences.

 

Les sorties de véhicules utilitaires se font plus nombreuses dans les agences du réseau Enterprise. La raison est à chercher du côté des modes de consommation des Français. "Le recours massif au e-commerce engendre une hausse de la location de VUL pour livrer la marchandise", observe Guirec Grand-Clément, le directeur  des opérations national du loueur courte durée. Un phénomène qui n'a d'autre effet que d'augmenter "de 15 à 25 %" la taille de la flotte d'utilitaires dans le pays, révèle-t-il.

 

Outre le volume, il faut noter la diversité. Enterprise a ajouté un 20 m3 avec hayon dans son catalogue pour répondre à une demande croissante. Pour Guirec Grand-Clément, il n'y a pas que les sociétés de livraison qui ont augmenté leur cadence de location. "Le second confinement n'a pas pénalisé les acteurs du BTP qui ont aussi continuer de nous louer des véhicules", rapporte par ailleurs le directeur des opérations Autrement, le léger rebond observé depuis quelques semaines est à attribuer aux clients des compagnies d'assistance routière orientés vers les agences d'Enterprise et aux gestionnaires de flotte qui privilégient des contrats mensuels en attendant d'y voir plus clair.

 

Inauguration d'agences

 

Comme tous les acteurs du secteur, Enterprise revient de loin. Le premier confinement a fait plonger les réservations de près de 95 %, tandis que la période estivale n'a pas alimenté les agences en touristes autant qu'il aurait fallu. Déjà à cette époque, les automobilistes français en panne sur le bord de la route ont représenté une part significative des contrats de location. "Le second confinement a été moins difficile. Nous avons perdu 40 à 60 % d'activité et avons fermé provisoirement une dizaine d'agences", explique Guirec Grand-Clément.

 

Du provisoire, jamais rien de définitif, assure le directeur général. D'ailleurs, le réseau compte de nouveaux points de vente, à Bergerac (24) depuis une poignée de jours et à Annemasse (74), depuis octobre 2020. Une inauguration qui comptait en partie sur l'attrait pour le domaine skiable. Les prises de position du gouvernement étaient donc scrutées. A défaut de pouvoir profiter de l'ouverture des stations, Guirec Grand-Clément se satisfait du déconfinement programmé au 15 décembre 2020. "Cela va encourager les déplacements, même si nous pensons que le couvre-feu limitera l'effet positif", anticipe-t-il.

 

Casse-tête électrique

 

La loi d'orientation des mobilités (LOM) impose à la profession de disposer, a minima, de 10 % de véhicules à faible émission, au 1er janvier 2022. L'exercice à venir va donc s'orienter vers l'électrification de la flotte. Aucun chiffre ne filtre chez Entreprise. Guirec Grand-Clément se contente d'assurer que l'offre "va se densifier". Cela passera majoritairement par les véhicules particuliers car le catalogue de VUL hybrides ou électriques chez les constructeurs reste maigre.

 

Il mène en parallèle des réflexions sur l'écosystème. "Nous étudions la mise en place de bornes de recharge dans nos agences pour nos propres besoins, comme nous observons les avancées en matière d'infrastructures publiques", confie le directeur général. Sans parvenir à des résultats concrets pour le moment, la filiale française cherche à stimuler la demande des consommateurs qui reste faible pour le VE. "Nous souhaitons, par exemple, disposer d'une solution pour la recharge, enchaîne-t-il. Or aucune carte ne nous correspond pour le moment car le modèle économique serait complexe à mettre en œuvre, sans soulager pour autant les conducteurs des contraintes".

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle