S'abonner
Industrie

L’automobile réduit son impact environnemental

Publié le 8 octobre 2021

Par Jean-Baptiste Kapela
2 min de lecture
Bonne nouvelle pour l’environnement et l’automobile. Selon une étude de l'ACEA, les émissions de CO2 par voiture neuve ont diminué de 11,9 % en 2020.
Pour la première fois, le nombre de véhicules vendus émettant moins de 95 g/km de CO2 ont dépassé le nombre de véhicules émettant plus de 130 g/km de CO2.
Pour la première fois, le nombre de véhicules vendus émettant moins de 95 g/km de CO2 ont dépassé le nombre de véhicules émettant plus de 130 g/km de CO2.

Les efforts des constructeurs pour réduire l’impact environnemental de la voiture commencent à porter leurs fruits. Le dernier rapport de l’ACEA (Association des constructeurs européens d’automobiles), publié le 6 octobre 2021, montre qu’en 2020, les émissions de CO2 par voiture neuve ont diminué de 11,9 % par rapport à 2019 en Europe pour atteindre 107,8 g/km. Un résultat d’autant plus positif que la totalité des pays du Vieux continent présente une réduction de leurs émissions. Dans l’Union européenne, elles ont reculé de 22,4 % depuis 2010.

 

Mention spéciale pour les pays scandinaves qui ont drastiquement diminué leurs émissions moyennes par voitures neuves de 13 % pour la Finlande à 36,2 % pour la Norvège. Sa moyenne d’émission par voiture neuve atteint le seuil impressionnant de 38,2 g/km de CO2 en 2020, soit la plus faible d’Europe. À l’Ouest, la France (98,5 g/km) et l’Allemagne (113,6 g/km) se présentent parmi les plus fortes baisses avec 13,4 % de CO2 émis en moins par voiture neuve pour les deux pays.

Des résultats impressionnants dans l’industrie

 

Par ailleurs, en dépit d’une crise sanitaire qui a fortement impacté le marché, 80 % de tous les véhicules neufs vendus dans l’Union européenne dégagent moins de 130 g/km en 2020. À noter que, pour la première fois, le nombre de véhicules vendus émettant moins de 95 g/km a dépassé le nombre de véhicules émettant plus de 130 g/km. Là où en 2019, l’écart était de 29 %.

 

À lire aussi : La Commission européenne signe la fin des moteurs thermiques en 2035

 

Il n’y a pas que le rejet de carbone des véhicules neufs qui ont drastiquement reculé. Depuis quinze ans, les constructeurs ont fortement réduit l’impact environnemental de la production automobile. Ainsi les émissions totales de CO2 affiliées à l’industrie ont diminué de 48,5 % depuis 2005 et les émissions par unité produite de 33,1 % depuis 2005. L’utilisation de l’eau dans la fabrication a elle aussi été drastiquement réduite, passant d’environ 92 millions de mètres cubes à environ 40 millions de mètres cubes par an, soit une diminution de 53,8 % sur quinze ans.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle