S'abonner
Distribution

Mercedes-Benz signe un accord avec son réseau européen pour le contrat d'agent

Publié le 20 décembre 2021

Par Christophe Bourgeois
2 min de lecture
Le contrat d'agent avance à grands pas chez Mercedes-Benz. La marque allemande vient en effet de conclure un accord avec le réseau européen. L'objectif est de vendre 50 % de véhicules sous ce format de distribution d'ici la fin de 2023.
En France, le contrat d'agent ne s'appliquera pas avant 2025, selon les concessionnaires.
En France, le contrat d'agent ne s'appliquera pas avant 2025, selon les concessionnaires.

Mercedes-Benz a conclu, vendredi 17 décembre 2021, un accord avec l'Association Européenne des Concessionnaires Mercedes-Benz définissant le cadre nécessaire à l'introduction progressive du modèle d'agence. Un schéma de distribution qui sera, selon les plans du constructeur allemand, appliqué sur les principaux marchés européens pour les voitures particulières et les camionnettes à usage privé et commercial. Un mouvement dans lequel s'inscrit déjà Smart qui adoptera la vente directe dès 2022.

 

"Le point de départ pour changer notre modèle de vente est l’évolution du comportement de nos clients dans un monde numérique, a déclaré Britta Seeger, membre du conseil d'administration de Daimler AG et Mercedes-Benz AG, responsable des ventes. Nous voulons faciliter le parcours clients, leur permettre d’interagir le plus facilement avec nous, peu importe que ce soit de façon numérique ou physique." Et le président de l’association européenne des concessionnaires Mercedes-Benz, Friedrich Lixl, de déclarer :"avec cet accord, nous créons un cadre clair (...) afin de nous adapter aux conditions changeantes du marché, de continuer à rester en avance sur la concurrence et de sécuriser les investissements et la valeurs de nos entreprises."

 

A lire aussi : Les constructeurs ont-ils bien perçu leurs obligations qui vont avec le contrat d'agent ?

 

Mercedes-Benz a déjà introduit le modèle d'agence en Suède, en Autriche ainsi qu'en Afrique du Sud et en Inde. Stuttgart passe donc au niveau supérieur en planifiant une extension à l'Allemagne et au Royaume-Uni à compter de 2023.

 

En France, selon nos informations, ce contrat ne devrait pas voir le jour avant 2025. "Il reste encore beaucoup de points à régler,  principalement fiscaux, avant que les contrats d’agents puissent voir le jour", exprime un concessionnaire Mercedes-Benz interrogé sur le sujet. Ce qui peut perturber les plans de la maison mère. En effet, par la voix de Bitta Seegar, le groupe a fait savoir que son objectif est "d'atteindre (...)  fin 2023, plus de 50 % des véhicules neufs Mercedes-Benz disponibles en Europe vendus sous le modèle de l'agence". Or la France représente le premier ou le deuxième marché européen de Mercedes-Benz, hors Allemagne, selon les années. Sans la contribution des immatriculations tricolores, il semble peu probable que Stuttgart tiennent le rythme.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle