S'abonner
Distribution

Les enchéristes entament le second semestre sur le qui-vive

Publié le 24 août 2022

Par Gredy Raffin
5 min de lecture
Très prudents, les commissaires-priseurs ne se font pas d'illusion : l'exercice 2022 sera, au mieux, étale par rapport à l'an passé. Au terme du premier semestre, les tarifs des véhicules d'occasion vendus aux enchères compensent la perte de volume.
Selon le Conseil des ventes, le volume en salle a reculé de 1,8 % au premier semestre 2022.
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle