S'abonner
Distribution

L'Agence Automobilière veut accélérer son déploiement territorial

Publié le 8 décembre 2021

Par Gredy Raffin
4 min de lecture
La franchise spécialisée dans les transactions de véhicules d'occasion entre particuliers a gravi la marche des 100 points de vente. L'Agence Automobilière entend multiplier les recrutements de partenaires pour s'étendre en Europe.
Christophe Winkelmuller, président-fondateur de l'Agence Automobilière.
Christophe Winkelmuller, président-fondateur de l'Agence Automobilière.

Capitaliser sur ses années d'expérience pour s'activer sur le front des recrutements. Ainsi pourrait se conjuguer au futur proche la stratégie de l'Agence Automobilière. La franchise fondée par Christophe Winkelmuller qui réalise l'essentiel de son activité en qualité d'intermédiaire entre deux particuliers échangeant un véhicule d'occasion, devrait connaître un développement territorial en France et dans les pays européens au cours des prochains mois. Le réseau qui compte désormais plus de 100 points de représentation dans cinq pays estime avoir le potentiel commercial pour atteindre la barre des 500 emplacements à terme.

 

Pour financer cette nouvelle étape, le fondateur a retenu l'option de la cotation. L'opération est passée sous les radars, mais il s'avère que L'Agence Automobilière a réalisé une introduction en Bourse au mois de septembre dernier sur la place Euronext Access, un marché qui s’adresse aux sociétés souhaitant bénéficier d’un accès simplifié en vue de faciliter un transfert vers le marché Euronext Growth d’Euronext. "Nous avons été valorisés à 4 millions d'euros, mais j'ai fait le choix d'émettre un million de titres à 2 euros pour que les membres du réseau puissent investir avec la perspective de gagner de l'argent", revient sur ce mouvement Christophe Winkelmuller. En quelques semaines, la valeur du titre est montée à 10 euros.

Signature avec un grand groupe de distribution

 

Pour le fondateur, cela atteste de la viabilité de son réseau de revente de véhicules d'occasion entre particuliers. Un modèle qui attire les entrepreneurs. Avant la crise, une quinzaine de nouveaux distributeurs faisaient leur entrée chaque année, en 2021, l'Agence Automobilière a compté une trentaine d'ouvertures de sites. "Beaucoup d'entre eux proviennent d'un milieu hors automobile, analyse le fondateur. Nous prenons garde à ce qu'ils partagent nos valeurs de respect du client". Mais le panneau verra un inédit type de partenaire faire son entrée dans quelques jours.

 

Lire aussi : VPN Autos présente son plan pour 2022

 

En effet, Christophe Winkelmuller révèle la signature d'un accord avec un grand groupe de distribution implanté "dans la moitié sud" du pays. Sur 9 de ses terrains, il va aménager des locaux pour la franchise en complément de ses activités de concessionnaires, de réparateur et de revendeur indépendant de véhicules d'occasion. "Notre service lui permettra de se faire lui-même concurrence et de ne laisser échapper aucune opportunité", retient des échanges le fondateur de l'enseigne.

 

D'autres ouvertures sont à signaler. A la faveur d'un projet porté par son franchisé de Thonon-les-Bains (74), le fondateur du réseau va compter, dès janvier 2022, une implantation à Genève, en Suisse. Ce qui portera à six le nombre de pays couverts par l'enseigne qui recense 2 franchises en Belgique, 2 en Espagne, 1 en Italie et 1 au Portugal. Deux autres territoires suivront dans les mois à venir, dont l'Allemagne vraisemblablement.

 

Se pencher sur la notoriété

 

A fin septembre, le réseau avait bouclé 6 000 transactions entre particuliers. Le président-fondateur estime pouvoir achever l'exercice avec 8 000 unités au compteur. Une progression liée au taux de transformation : 50 % des mandats ont été vendus contre 30 % les années précédentes. Une volumétrie à laquelle s'ajoute des ventes sur d'autres canaux à professionnels. En moyenne, les véhicules échangés en CtoC dont le réseau gère les mandats de vente se monnayer 15 000 euros, contre 13 900 euros en 2020 et 12 900 euros un an avant. "Même les véhicules pour lesquels notre système nous alerte en raison de leur prix trop élevé trouvent preneur, observe Christophe Winkelmuller. Le marché se porte bien pour les enseignes". Son produit fétiche : la Peugeot 308 de 80 000 km. En moyenne, ses exemplaires partent à 13 850 euros.

 

Lire aussi : La franchise Je Vends Votre Auto passe à l'offensive

 

Les chantiers ne concerneront pas le portefolio de services, que l'enseigne a notamment renforcé avec Finnocar en 2020, ni même l'approvisionnement, dont le fondateur dit qu'il est actuellement 15 à 20 % au-dessus de la normale, mais bien l'accroissement de notoriété. L'Agence Automobilière jouit d'un indice de satisfaction de 98,5 %, pourtant rares sont encore les consommateurs à considérer ses franchisés comme des solutions d'achat de VO. Longtemps, le sponsoring d'émission de télévision a été privilégié. Les choix effectués en 2021 ont prouvé au fondateur que les sommes misées sur le digital engendrent plus de retombées. Les ressources obtenues par le biais des marchés permettront de donner une nouvelle dimension à la stratégie pour attirer le chaland.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle