S'abonner
Constructeurs

L'activité de véhicule neuf : un point de désamour entre constructeurs et distributeurs automobiles

Publié le 23 novembre 2021

Par Catherine Leroy
2 min de lecture
Indicateur clé de la cote d'amour des constructeurs réalisée par le CNPA, la vente de véhicules neufs ne représente plus que 4 % des activités satisfaisantes pour les distributeurs. En 2020, elle générait 45 % des motifs de satisfaction !

Si le chiffre n'est pas étonnant en soi, notamment par la renégociation de nombreux contrats de distribution dans les réseaux de marque, il reste impressionnant. Alors que la vente de véhicules neufs représentait 45 % des activités contribuant à la satisfaction des distributeurs automobiles, celle-ci ne pèse plus que 4 % dans l'étude 2021 de la cote d'amour des constructeurs et tout de même 14 % des motifs d'insatisfaction.

 

Lire aussi : Suzuki se place à la première place de la cote d'amour de constructeurs 2021

 

De fait, tous les indicateurs qui caractérisent le secteur s'effondrent. Et plus particulièrement la politique commerciale et les aides sur VN accordées par le constructeur, qui ne recueillent plus que 43 % de satisfaction, contre 56 % en 2020. La politique de véhicules de démonstration en terme d'obligations et de conditions accordées par le constructeur perd 3 points pour tomber à 36 % de satisfaction. Enfin, la gestion de la pénurie des semi-conducteurs fait des ravages également dans les réseaux puisque la fiabilité des délais de livraison des différents modèles perd 15 points pour tomber à 32 % de satisfaction.

 

 

 

 

Le portage financier des véhicules n'est pas plus apprécié avec une perte de 10 points de la satisfaction qui tombe à 65 % contre 75 % en 2020.

Dans l'étude, l'activité de vente de véhicules neufs affiche une moyenne de 5,52 /10, contre 5,78 en 2020.

 

Voici les résultats par marque :

 

La cote d'amour des constructeurs (CNPA_cote d'amour des constructeurs 2021) est réalisée par Leads Machine pour le compte du CNPA auprès d'un échantillon de 364 responsables de concessions (PDG, DG, responsables de plaque et directeurs de site). Les réseaux en propre, les MRA et les agents sont exclus du panel. Les enquêtes ont été menées entre le 14 juin et le 5 octobre 2021.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle