S'abonner
Social

Francis Bartholomé nommé chevalier de la Légion d'honneur

Publié le 8 septembre 2021

Par Catherine Leroy
2 min de lecture
Le président du CNPA a reçu les insignes de chevalier de la Légion d'honneur des mains de François Asselin, président de la Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME).
Francis Bartholomé a été fait chevalier de la légion d'honneur. (crédit photo Julien Faure)
Francis Bartholomé a été fait chevalier de la légion d'honneur. (crédit photo Julien Faure)

Francis Bartholomé, président du CNPA, a reçu les insignes de chevalier de la Légion d'honneur au cours d'une cérémonie, qui s'est déroulée le 7 septembre 2021, à l'Automobile Club de France à Paris.

 

Cette distinction a été remise par François Asselin, président de la Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME). Une reconnaissance que Francis Bartholomé a souhaité collective associant par là-même sa famille, ses amis et bien sûr les membres du CNPA. "Les aventures collectives sont avant tout des aventures humaines et très anciennes, surtout pour le CNPA", a déclaré le président du syndicat.

 

Après avoir dirigé le groupe automobile St-Christophe, basé historiquement dans la Marne (51), Francis Bartholomé a pris la présidence nationale de l’organisation professionnelle  dès 2014. Il a également été président du Garac et de l'Anfa (Association nationale pour la formation automobile).

 

Dès le début de sa mandature, Francis Bartholomé a eu à cœur de renouveler le visage de la filière automobile et de favoriser son virage vers une économie solidaire et connectée, avec un traitement à égalité pour l’ensemble des métiers du syndicat.

 

Fidèle à son engagement

 

Très vite, quelques mois après sa présidence, Francis Bartholomé sous la présidence de François Hollande, lance les États généraux de l'automobile, menées par le ministre de l’Économie de l'époque, Emmanuel Macron. Dès cette époque, il souhaite engager les services de l'automobile dans la voie de la mobilité au sens large et dans un rapprochement avec la filière industrielle.

 

Un premier essai qui se concrétisera plus tard par la création du comité stratégique de filière où siège l’ensemble des organisations patronale de la filière automobile, de l’amont à l’aval. Désormais le CNPA est devenu un interlocuteur privilégié des pouvoirs publics pour l’ensemble des services automobiles.

 

Francis Bartholomé a également tenu à saluer Xavier Horent, délégué général du CNPA, pour le travail accompli et la confiance qui s'est instaurée tout au long de ses années de travail collectif. "Le monde du paritarisme était un monde nouveau, dans lequel j'ai vécu et où j'ai découvert des femmes et des hommes qui m'ont appris beaucoup de choses", a ajouté Francis Bartholomé.

 

 

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle