S'abonner
Distribution

Jean Lain change de nom pour changer d'ère

Publié le 30 septembre 2021

Par Gredy Raffin
3 min de lecture
La dénomination Jean Lain Automobiles va s'effacer et laisser la place à une nouvelle identité. Le groupe savoyard adopte le nom de Jean Lain Mobilités. Le signe que les temps sont en train de changer dans la distribution.
Le groupe Jean Lain a investi dans les marques Goupil, Kleuster et Electric Brand pour se diversifier.
Le groupe Jean Lain a investi dans les marques Goupil, Kleuster et Electric Brand pour se diversifier.

Un nouveau nom pour un nouvelle époque. Jeudi 30 septembre 2021, le groupe Jean Lain a annoncé un changement de dénomination. L'historique appellation Jean Lain Automobiles va désormais laisser sa place à Jean Lain Mobilités. La signature du groupe évolue également pour passer de "Just Drive" à "Just Move". Le symbole d'un métier qui ne sera plus le même pour les distributeurs tricolores.

 

A lire aussi : Le groupe Jean Lain accueille un station hydrogène à Chambéry

 

"Grâce à l’impulsion donnée par nos constructeurs et autres partenaires, précurseurs sur ces sujets, Jean Lain Mobilités est déjà une réalité. Nous proposons des solutions de mobilités au jour, au mois ou à l’année mais aussi sur 2, 3 ou 4 roues avec un panel large de services annexes. L’évolution de notre identité répond à une stratégie déjà bien ancrée dans notre ADN et prouve notre volonté de la développer et de la faire perdurer", s'est exprimé par voie de communiqué le président du groupe, Jean-Michel Lain.

 

Jean Lain Mobilités résulte des nombreux investissements réalisés par le groupe au cours des dernières années. Classé au 22e rang de notre top 100 de la distribution en 2020, l'opérateur savoyard commercialise 11 marques dans une soixantaine de points de vente, compte parmi les principaux franchisés Rent A Car avec un parc de 1 200 véhicules et diversifie son activité vers des véhicules de micromobilité. Jean-Michel Lain a notamment pris le panneau Goupil et ajouté des scooters et des voitures sans permis à son portefeuille.

 

A lire aussi : Jean Lain poursuit sa diversification avec le rachat de Kleuster

 

Depuis l'an dernier, il mise sur la mobilité électrique. Le groupe Jean Lain est même devenu constructeur à la suite du rachat de Kleuster, le fabricant des vélos cargo à assistance électrique Freegônes, dont il compte vendre 500 unités en 2022. Exercice durant lequel, le groupe va entamer sa relation commerciale avec Electric Brand, le constructeur allemand du X-Bus, un VE léger capable de couvrir 600 km. Des panneaux associés dans la nouvelle filiale, Jean-Lain e-City, qui a donné naissance à un centre de mobilité électrique à Vénissieux près de Lyon (69).

 

A lire aussi : Electric Brand veut compter 150 points de vente français en 2022

 

Jean Lain Mobilités compte bien légitimer davantage cette nouvelle identité, comme le démontre son nouveau plan triennal Transform_24. L'objectif de ce projet étant de consolider les avancées d’ores et déjà réalisées sur les sujets liés à la mobilité et l’expérience client, pour lesquelles la digitalisation et l’exploitation des données sont fondamentales. Le groupe a entrepris une refonte totale de ses outils digitaux ces 24 derniers mois et s'appuie désormais sur un écosystème digital extrêmement robuste pour accélérer dans ce domaine.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle