S'abonner
Distribution

Eden Auto se diversifie dans le camping-car

Publié le 29 mars 2024

Par Christophe Bourgeois
3 min de lecture
Le groupe présidé par Eric Stierlen se lance dans le véhicule de loisirs en reprenant le groupe TPL, un important distributeur présent dans le sud de la France. Ce dernier a commercialisé sur le dernier exercice, 900 véhicules neufs et d'occasion.
Eden Auto véhicule de loisirs
Eden Auto se lance dans le camping-car avec le rachat de TPL. ©AdobeStock-Richard Villalon

Comme le groupe D8 de David Gerbier, ou beaucoup plus récemment le groupe Gueudet, pour ne citer que ces deux acteurs, Eden Auto rejoint le club de moins en moins fermé des acteurs de l'automobile qui investissent dans le véhicule de loisirs. Il s'apprête en effet à racheter la société Sodev (Société de développement de véhicules de loisirs), connue dans le monde du véhicule de loisirs, sous l'appellation commerciale TPL.

 

Créée en 1997, TPL a réalisé en 2022 un chiffre d'affaires de 72 millions d'euros. Elle a commercialisé 900 véhicules neufs et d'occasion et représente notamment les marques du groupe Trigano, Pilote et Rapido, les leaders dans le domaine. Elle était détenue par la famille Masse, propriétaire de Narbonne Accessoires, leader dans l'accessoire de véhicules de loisirs en France.

 

A lire aussi : Les constructeurs se lancent dans le véhicule de loisirs

 

Le groupe est présent dans tout le sud de la France, de Tarn-et-Garonne (82) aux Hautes-Alpes (05). Fin 2023, il a accéléré sa croissance externe en reprenant plusieurs concessions. Il a en effet racheté des sites à Manosque et à Sisteron (04), à Gap (05) et à Castelsarrasin (82). Sur cette même période, il a ouvert  une nouvelle adresse, à Perpignan (66). En l'espace de six mois, il est ainsi passé de douze à seize concessions.

 

Ces acquisitions vont permettre à TPL d'augmenter son volume de véhicules neufs et d'occasion de plus de 500 unités et son chiffre d'affaires de progresser de 25 à 30 millions d'euros.

 

Le camping-car intéresse le monde automobile

 

Depuis quelques années, le monde de la distribution des véhicules de loisirs connaît une profonde modification de son paysage. En 2022, le constructeur français Trigano, leader mondial dans le domaine, a intégré dans son giron les trois plus importants acteurs de France, sous un seul et unique label, Libertium. Cela représente un réseau de 1 000 personnes et de 50 points de vente, soit plus de 10 % de la distribution de véhicules de loisirs.

 

En parallèle et de façon concomitante, les distributeurs automobiles poursuivent leur stratégie de diversification avec le rachat de concessions de véhicules de loisirs, généralement après des départs en retraite. Si cette action est un axe prioritaire depuis de nombreuses années pour le groupe de David Gerbier, d'autres acteurs se sont lancés dans l'aventure, comme le groupe Amplitude qui a repris en novembre dernier, Camping-Car Escapade.

 

Car, depuis la pandémie, ce marché évolue, tout comme sa clientèle. Cette dernière est désormais plus hétérogène et plus importante, d'où la croissance des ventes de vans et de fourgons aménagés. Elle a des attentes commerciales assez proches de celles que les distributeurs peuvent trouver dans l'automobile. C'est pourquoi un grand nombre d'opérateurs de véhicules de loisirs se rapprochent des acteurs du monde de l'automobile pour s'adapter aux évolutions du marché.

 

Les ventes de véhicules de loisirs ont toujours le vent en poupe. De septembre 2022 à août 2023, même si le volume est en baisse par rapport à la saison précédente 2021-2022 (4,33 %), il s'est immatriculé 92 252 unités, dont 23 969 véhicules neufs.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle