S'abonner
Data Center

Royaume-Uni : un marché au plus bas depuis 30 ans

Publié le 4 novembre 2021

Par Damien Chalon
2 min de lecture
Les immatriculations de voitures neuves au Royaume-Uni ont atteint 106 265 unités en octobre 2021. Un total en chute de 24,6 %, le plus bas niveau depuis 1991 pour cette période de l’année.
La Vauxhall Corsa est le modèle le plus vendu au Royaume-Uni en 2021.
La Vauxhall Corsa est le modèle le plus vendu au Royaume-Uni en 2021.

Les ventes de voitures continuent à chuter au Royaume-Uni, tombant de près d'un quart en octobre 2021 (-24,6 %), au plus bas depuis 1991 à cause de la crise d'approvisionnement en microprocesseurs, même si les ventes d'électriques progressent.

 

"Une reprise partielle est toutefois attendue pour 2022, le secteur tablant sur 1,96 million d'immatriculations", projette la SMMT, l'association britannique sectorielle, dans son rapport mensuel publié jeudi 4 novembre 2021.

 

A lire aussi : Le Royaume-Uni veut aussi des usines de batteries

 

Les ventes de nouvelles voitures ont atteint 106 265 unités le mois dernier. Il s’agit du quatrième mois consécutif de déclin, observé dans toutes les catégories de véhicules "sauf les Mini", et particulièrement marqué pour les flottes d'entreprises (-40 %, 46 075 unités).

 

Les véhicules électriques et hybrides rechargeables continuent toutefois leur progression et représentent désormais 16,6 % des immatriculations depuis le début de l'année. Avec les full hybrides, le total des voitures "vertes" monte à 25,7 %.

 

A lire aussi : Le marché britannique plonge de 34,4 % en septembre 2021

 

Pour l'ensemble de l'année, la SMMT revoit en baisse sa prévision de ventes, à 1,66 million de véhicules au regard des problèmes "persistants de chaines d'approvisionnement et de perspectives économiques qui se dégradent", avec notamment l'envolée de l'inflation.

 

Ce total s'inscrirait 1,9 % seulement au-dessus de 2020, année marquée par le choc du covid et la fermeture des concessionnaires pendant des mois, mais très largement en deçà des 2,3 millions de véhicules écoulés en 2019 avant la pandémie. (avec AFP)

 

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle