S'abonner
Data Center

Espagne : le marché des occasions de retour à son sommet ?

Publié le 29 mai 2024

Par Gredy Raffin
3 min de lecture
Une étude commandée par la Ganvam, l'association des distributeurs automobiles espagnols, prévoit une augmentation significative des ventes de voitures d'occasion en 2024. Au point que le marché dépasserait deux millions d'unités, comme avant la crise.
Le marché espagnol en bonne voie
Le marché espagnol des voitures d'occasion se dirige vers un total de deux millions de transactions. ©AdobeStock-WH_Pics

L'Espagne veut y croire. Une étude partagée récemment par la Ganvam, l'association des distributeurs automobiles espagnols, table sur une augmentation des ventes de voitures d'occasion de l'ordre de 7 % en 2024. Au point que le marché terminerait à plus de 2,083 millions d'unités, soit un volume équivalent au niveau d'avant-crise sanitaire.

 

Selon cette étude conduite par le cabinet MSI, le pays affichera alors en fin d'année la meilleure dynamique de croissance derrière l'Allemagne. Les projections sont de +10,5 %, à plus de 6,66 millions d'unités pour le marché germanique.

 

A lire aussi : Espagne : les immatriculations de VN ont bondi de 23,1 % en avril 2024

 

Dans le reste de l'Europe, le Royaume-Uni est donné en progression de 5,1 %, à près de 7,82 millions de transactions de voitures d'occasion. La France pourrait terminer en gain de 4,5 %, à 5,6 millions de remises à la route, tandis que l'Italie prendrait 4 %, à 5,24 millions de ventes environ.

 

Une aubaine pour les retours de location

 

Les données de l'étude sur laquelle s'appuie la Ganvam suggèrent que cette croissance du marché espagnol proviendra avant tout de l'augmentation des ventes de véhicules d'occasion issus de flottes. Ce segment pourrait totaliser pratiquement 146 700 VO, soit près de 45 % de plus qu'en 2023. Idem sur le terrain des voitures ayant pour origine la location courte durée qui cumuleront 169 000 ventes, soit 24,2 % de plus que l'an passé.

 

L'essentiel des transactions auront toutefois pour origine un particulier qui revend son bien. Le cabinet MCI part sur un total de quelque 1,36 million de changements de propriétaires, soit 3,1 % de mieux qu'en 2023. Le canal des professionnels n'aura pas un tel rythme d'évolution. Avec un peu moins de 300 000 VO au compteur à fin 2024, selon les projections, il va croître de 2,6 %.

 

Une demande d'aide à l'achat de VO récents

 

La Ganvam a aussi considéré une autre étude, celle d'un sondage du public espagnol par le site Cars.net. Il apparaît que les consommateurs ont de plus en plus d'attente pour une aide à l'achat de voitures d'occasion de moins de cinq ans. En 2023, ils étaient 71 % à déclarer qu'un soutien gouvernemental encouragerait un changement de véhicule. Un an plus tard, cette part grimpe à 83 %. Sur un marché où le budget moyen a reculé de 10,6 % en un an, à 14 795 euros, ce soutien serait effectivement bienvenu.

 

A lire aussi : Le marché allemand du VO s'est envolé en avril 2024

 

En avril dernier, le marché espagnol des voitures d'occasion a terminé en croissance de 34,7 %, à la faveur d'un calendrier plus avantageux. Près de 185 500 véhicules ont été remis à la route. Ce qui porte le total du quadrimestre à 672 900 transactions environ, en gain de 10,7 % sur un an.

 

Sous l'effet de la législation concernant le renforcement du déploiement des aides à la conduite sur les voitures neuves, les VO très récents ont profité d'un report de la clientèle. Les chiffres publiés par la Ganvam font état d'une envolée de 44,3 % des VO de moins d'un an d'ancienneté (11 600 unités) et de 85,6 % des VO de 1 à 3 ans (16 575 unités). Un phénomène qu'il faudra suivre dans le temps.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle