S'abonner
Constructeurs

Volvo est resté positif en 2021

Publié le 11 février 2022

Par Christophe Jaussaud
2 min de lecture
Malgré un quatrième trimestre difficile, Volvo a dévoilé des résultats positifs pour l'ensemble de l'exercice 2021. Son chiffre d'affaires a progressé de 7,3 %, son bénéfice net de 82 % et ses ventes mondiales de 6 %.
Hakan Samuelsson, PDG de Volvo, sera remplacé par Jim Rowan le 21 mars 2022.
Hakan Samuelsson, PDG de Volvo, sera remplacé par Jim Rowan le 21 mars 2022.

Après une année 2020 logiquement délicate, Volvo s'attendait à une reprise plus forte en 2021. "Cependant, la production a été entravée par l'aggravation de la pénurie mondiale de semi-conducteurs, notamment au second semestre 2021", a indiqué le groupe dans un communiqué.

 

A l'issue d'un troisième trimestre déjà freiné par les pénuries, Volvo Cars a continué de souffrir au quatrième trimestre 2021. Les ventes ont reculé de 20 % en volume, à 168 000 unités. Mais la baisse du chiffre d'affaires a été moindre (-6 %) en raison de "la forte demande" ayant eu "un effet positif sur les prix et la vente de voitures plus chères", a expliqué Volvo. Sur ces trois derniers mois de l'exercice, le chiffre d'affaires a reculé à 80 milliards de couronnes (environ 7,5 milliards d'euros). Le bénéfice net a lui chuté de 60 % à près de 2,3 milliards de couronnes, inférieur aux attentes des analystes.

 

A lire aussi : Northvolt et Volvo vont construire leur usine de batteries à Göteborg

 

Pour l'ensemble de l'année 2021, Volvo Cars a toutefois affiché de solides résultats, avec une hausse du chiffre d'affaires de 7,3 %, à 282 milliards de couronnes, et un fort rebond du bénéfice net. Ce dernier a atteint 14,2 milliards, contre 7,8 milliards en 2020, marqué par les effets économiques de la pandémie. Sa rentabilité a également progressé, la marge opérationnelle grimpant de 4 points à 7,2 %. Avec 698 700 voitures vendues en 2021, le groupe n'est toutefois pas parvenu à battre son record de 2019 (705 452 unités).

 

"Pour l'avenir, l'incertitude reste élevée. Bien que la pénurie de composants se soit quelque peu atténuée, nous pensons que la chaîne d'approvisionnement restera un facteur restrictif", a prévenu le PDG de Volvo Hakan Samuelsson, cité dans le communiqué, qui sera remplacé le 21 mars 2022 par Jim Rowan.

 

 

 

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle