S'abonner
Constructeurs

Volkswagen a tourné au ralenti en 2021

Publié le 13 janvier 2022

Par Damien Chalon
3 min de lecture
La marque allemande a vu ses ventes reculer de 8 % en 2021, à 4,897 millions de véhicules. Volkswagen souligne toutefois que son carnet de commandes est au plus haut et se félicite du succès de ses modèles électrifiés.
L'ID.4 a été le modèle électrique le plus vendu par Volkswagen en 2021 avec 119 650 unités.
L'ID.4 a été le modèle électrique le plus vendu par Volkswagen en 2021 avec 119 650 unités.

L’hémorragie n’est pas arrêtée. Volkswagen, après avoir enregistré une baisse de ses ventes mondiales de 15,1 % en 2020, a de nouveau été à la peine en 2021. Ses mises à la route ont cette fois-ci chuté de 8 %, faisant passer la marque sous la barre des 5 millions d’unités, à 4,897 millions.

 

Cette spirale négative est étroitement liée à la pénurie de semi-conducteurs, qui affecte l’ensemble de l’industrie automobile, même si certains constructeurs s’en tirent mieux que d’autres. De toute évidence, Volkswagen n’a pas été la plus agile dans ce contexte.

 

A lire aussi : VW va investir 89 milliards d'euros dans l'électrification de ses usines

 

"Volkswagen a réalisé des ventes satisfaisantes dans des conditions extrêmement difficiles", relativise toutefois Klaus Zellmer, membre du conseil d'administration en charge des ventes et du marketing. Il ajoute que la marque dispose d’un "carnet de commandes record de 543 000 véhicules rien qu'en Europe, dont 95 000 ID", ce qui "montre clairement que la demande de véhicules Volkswagen continue d'être très élevée".

 

Fort repli en Chine

 

L’histoire retiendra toutefois que 2021 s’est conclue sur un mois de décembre catastrophique, avec un repli d’activité de 34,4 % et seulement 395 500 ventes. Sur l’ensemble de l’année, c’est en Chine que les ventes ont été les plus élevées - 2,428 millions d'unités - malgré un déficit de 14,8 % par rapport à 2020.

 

L’Europe de l’Ouest, avec 1,086 million de mises à la route, a été plutôt préservée, la contraction n’étant que de 5,3 %. Encore mieux, les zones Amérique du Nord (+13 %, 529 100), Asie-Pacifique (+6 %, 127 800) et Moyen-Orient-Afrique (+8,9 %, 138 500) ont terminé l’exercice dans le vert.

 

369 000 VE et PHEV

 

Volkswagen trouve un autre motif de satisfaction dans cette période compliquée avec la montée en puissance de 73 % de ses modèles électrifiés, électriques et hybrides rechargeables. Ceux-ci ont représenté 7,5 % des livraisons totales en 2021, soit 369 000 véhicules (106 000 PHEV et 263 000 VE). Le modèle électrique le plus en vue a été l’ID.4 avec 119 650 unités, devant l’ID.3 à 76 000 exemplaires.

 

"Nous poursuivons la transition vers la mobilité électrique malgré l'offre limitée de semi-conducteurs. En très peu de temps, Volkswagen a atteint une position de leader pour les BEV en Europe", affirme Ralf Brandstätter, le PDG de Volkswagen. Sur le Vieux Continent, les modèles électrifiés ont représenté 19,3 % des livraisons.

 

A lire aussi : Le groupe Volkswagen estime que le pire est passé

 

La marque s'attend à ce que la première moitié de 2022 soit encore marquée par la pénurie de semi-conducteurs. Elle espère toutefois "être en mesure de stabiliser la production au cours de l'année et de réduire son carnet de commandes élevé le plus rapidement possible".

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle