S'abonner
Constructeurs

Un “affranchi” chez Renault Occasions

Publié le 12 mai 2006

Par Frédéric Marty
3 min de lecture
Renault Occasions s'installe sur les écrans de télévision avec une campagne de communication axée sur la disponibilité de ses VO. Imaginé par Publicis Dialog, ce spot publicitaire interpelle le téléspectateur sur un ton humoristique. Un "affranchi" ressemblant fort...

...à l'acteur Joe Pesci ramène une Modus criblée de balles chez son distributeur Renault. Il doit trouver immédiatement un véhicule strictement identique. Sa mère ne doit pas se rendre compte que son fils vient de transformer sa voiture en passoire. Grâce aux disponibilités du réseau Renault Occasions, ce membre de la mafia peut repartir au volant d'une Modus conforme en tous points à l'originale. Il parvient juste à temps chez sa mère pour remettre la voiture à sa place.
Ce film fait partie des trois opérations prévues au minimum chaque année dans le domaine de l'occasion pour animer le réseau. Pour Pascal Acquaviva, directeur associé de Publicis Dialog, "de telles campagnes sont généralement bien accueillies par les distributeurs. Aujourd'hui, poursuit-il, le public a intégré les notions de label et de charte qualité, nous avons donc choisi de mettre l'accent sur la disponibilité des véhicules". Ce point précis représente un enjeu important sur le marché de l'occasion pour les constructeurs. Dans la bataille qui les oppose, le vainqueur est souvent celui qui parvient le premier à mettre à la disposition du client le véhicule recherché. Pour y parvenir, chaque marque met en ligne les véhicules en stock dans l'ensemble de son réseau. Dans sa publicité, Renault Occasions veut démontrer qu'il est possible aujourd'hui de trouver rapidement la voiture qui répond aux critères imposés par le client. Avant le personnage du mafioso, Pascal Acquaviva avoue que "la première idée mettait en scène une femme qui emboutissait la voiture de son mari et voulait la changer avant que celui-ci ne s'en aperçoive. Nous avons rapidement abandonné cette option quelque peu misogyne car les conductrices ont statistiquement moins d'accidents que les hommes". Le membre de la mafia a donc pris la place de l'épouse maladroite pour illustrer la rapidité du réseau Renault Occasions. Ce message doit convaincre "des clients devenus exigeants et qui achètent de façon très rationnelle", souligne Pascal Acquaviva. Pour les inciter à franchir le seuil des distributeurs de la marque au losange, ce spot publicitaire met en relief une offre promotionnelle de reprise. Renault Occasions rachète en effet le véhicule de ses clients 1 500 euros minimum jusqu'à la mi-mai. Orientée vers une cible plutôt jeune, cette opération commerciale est taillée sur mesure pour attirer des conducteurs encore trop nombreux à rouler dans des véhicules en mauvais état. Pour connaître le résultat chiffré de cette offre, "il faudra attendre plus d'un mois" selon le publicitaire mais "elle devrait permettre de nettoyer quelque peu le parc français". 
              
Frédéric Marty

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle