S'abonner
Constructeurs

Suzuki va installer la R&D de ses véhicules électriques en Inde

Publié le 29 août 2022

Par Gredy Raffin
2 min de lecture
Par la voie de son président, Toshihiro Suzuki, le constructeur japonais explique qu'il s'apprête à ouvrir un centre de R&D d'envergure mondiale en Inde. Celui-ci aura pour mission première de concevoir les futurs véhicules électriques du groupe.
Suzuki entend commencer à produire des véhicules électriques en Inde dès 2025. (©AdobeStock)

Suzuki Motor Corp mise sur l'Inde. Le constructeur japonais va y fonder une société d'envergure mondiale dont le rôle consistera à assurer la R&D des futurs véhicules électriques. Un projet qui a été dévoilé, dimanche 28 août 2022, par le président du groupe, Toshihiro Suzuki.

 

La nouvelle société prendra la forme d'une entité indépendante détenue à part entière par Suzuki Japan. Pensée tel un hub international des compétences, elle renforcera la compétitivité et les capacités de R&D du constructeur automobile en Inde et sur d'autres marchés mondiaux, a déclaré Toshihiro Suzuki, lors d'un événement à Gandhinagar, la capitale de l'État du Gujarat occidental, dans l'ouest du pays.

 

A lire aussi : BP investit 50 millions de livres dans un centre dédié aux véhicules électriques

 

"L'Inde est devenue l'un des pays les plus importants pour le groupe Suzuki", a-t-il déclaré, ajoutant que le groupe continuerait à investir massivement dans le pays.

 

Contexte favorable

 

Alors qu'il construit déjà des véhicules dotés de moteur à combustion interne en Inde pour sa filiale locale Maruti Suzuki et pour l'exportation, le groupe Suzuki commencera en 2025 à assembler des modèles électriques dans son usine du Gujarat. Il met également en place une usine distincte dans l'État dédiée à l'approvisionnement en batteries pour VE à partir de 2026.

 

Un projet qui intervient dans un contexte favorable. L'Inde pousse les constructeurs automobiles à construire davantage de voitures électriques en offrant aux entreprises des milliards de dollars d'incitations.

 

Le Premier ministre indien Narendra Modi a déclaré que les véhicules électriques entamaient "une révolution silencieuse dans le pays" et que son gouvernement agissait pour stimuler la demande et l'offre de ces véhicules propres. (avec Reuters)

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Pour vous tenir informés de toute l'actualité automobile, abonnez-vous à nos newsletters.
Inscription aux Newsletters
cross-circle