S'abonner
Constructeurs

Stellantis installe une usine de batteries au Canada

Publié le 24 mars 2022

Par Christophe Bourgeois
3 min de lecture
Stellantis et LG Energy Solution viennent de créer une coentreprise pour installer la première usine de batteries lithium-ion d'envergure au Canada. Elle aura une capacité de production de 45 GWh.
Stellantis poursuit son développement dans l'électrique avec l'ouverture d'une usine de batteries à Windsor au Canada.

Stellantis et LG Energy Solution se sont alliés pour  implanter la première usine de batteries de grande échelle pour véhicules électriques au Canada. La coentreprise produira des cellules et des modules de batteries lithium-ion afin de répondre en grande partie aux exigences de production des véhicules Stellantis en Amérique du Nord. Cette coentreprise nécessitera plus de 5 milliards de dollars canadiens (3,6 milliards d'euros). Les travaux de construction devraient débuter cette année pour un lancement de production prévu au premier trimestre 2024.

 

A lire aussi : Une usine italienne pour ACC

 

L’usine disposera d'une capacité annuelle de production supérieure à 45 GWh  et créera environ 2 500 nouveaux emplois. Avec cette implantation de leur usine à Windsor, capitale canadienne de l’automobile, Stellantis et LG Energy Solution espèrent que ce site servira de catalyseur pour la mise en œuvre d’une solide chaîne d’approvisionnement de batteries dans la région. De son côté, le Canada s’engage à mettre en place un vaste écosystème local de batteries en s’appuyant, entre autres, sur son statut de leader mondial dans la production d'électricité issue d’énergies renouvelables.

 

5 millions de VE d'ici 2030

 

"Notre coentreprise avec LG Energy Solution est une nouvelle étape majeure dans la réalisation de notre objectif d’électrification dans la région, visant à atteindre 50 % des ventes de véhicules électriques aux États-Unis et au Canada à l’horizon 2030", déclare Carlos Tavares, CEO de Stellantis.

 

"Stellantis est le plus grand employeur de Windsor où il a une riche histoire. Chrysler y a débuté son activité 1925 en employant des générations de travailleurs de Windsor-Essex. Avec cette annonce, nous assurons l'avenir de milliers de travailleurs locaux supplémentaires et sécurisons l'emplacement stratégique de Windsor pour l'avenir des véhicules électriques au Canada", a indiqué Drew Dilkens, maire de Windsor.

 

Dans le cadre de son plan stratégique Dare Forward 2030, Stellantis a annoncé vouloir vendre 5 millions de voitures électriques par an dans le monde à cette échéance (100 % des ventes de véhicules particuliers en Europe et 50 % des ventes de véhicules particuliers et de picks up aux États-Unis). Stellantis compte également augmenter de 140 GWh sa capacité d’approvisionnement en batteries pour atteindre environ 400 GWh, avec cinq gigafactories prévues et des contrats d’approvisionnement complémentaires.

 

LG en Arizona

 

De son côté, LG Energy Solution affiche une capacité annuelle de production de plus de 200 GWh en Amérique du Nord, se traduisant par la production de 2,5 millions de véhicules électriques haute performance. Le fabricant de batteries avait auparavant annoncé son intention d’investir quelque 4,6 milliards de dollars américains dans des usines de batteries en Amérique du Nord.

 

À l’échelle mondiale, LGES travaille actuellement au développement de son réseau international de production sur plusieurs continents, dans des pays tels que le Canada, les États-Unis, la Pologne, l’Indonésie, la Chine ou la Corée du Sud. En parallèle de cette annonce, le groupe coréen a annoncé la construction d'une usine de batteries en Arizona (États-Unis), soit un investissement de 1,4 milliard de dollars (1,27 milliard d'euros). Elle aura une capacité de 11 GWh.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle