S'abonner
Constructeurs

Stellantis adopte (aussi) le "châssis numérique" de Qualcomm

Publié le 14 avril 2022

Par Gredy Raffin
2 min de lecture
Le groupe automobile a officialisé un accord majeur avec la société technologique Qualcomm en vue de préparer le futur de sa production. Stellantis a choisi le géant mondial des composants électroniques pour s'équiper d'une architecture numérique de pointe.
A compter de 2024, toutes les productions du groupe Stellantis seront dotées des équipements de Qualcomm. (©Stellantis)
A compter de 2024, toutes les productions du groupe Stellantis seront dotées des équipements de Qualcomm. (©Stellantis)

Comme les groupes Renault, Honda et Volvo, le groupe Stellantis va écrire une partie de son avenir avec Qualcomm. Le constructeur a annoncé, jeudi 14 avril 2022, avoir signé un accord pluriannuel avec le géant de l'industrie des composants afin d'équiper les véhicules de ses 14 marques de la technologie Snapdragon Digital Chassis à compter de 2024.

 

"Notre collaboration technologique avec Qualcomm Technologies est un autre exemple de la manière dont nous identifions les leaders de l'industrie pour travailler aux côtés de nos équipes internes passionnées et talentueuses, alors que nous transformons nos véhicules grâce à une approche définie par logiciel, a déclaré Carlos Tavares, directeur général de Stellantis. Cela permettra de mieux répondre aux besoins de nos clients grâce à des fonctionnalités sûres, personnalisées et toujours connectées."

 

A lire aussi : Stellantis et Foxconn officialisent la création de Mobile Drive

 

Plus concrètement, dans les entrailles du véhicule, cela va se traduire par l'emploi des plateformes de cockpit Snapdragon et de puces compatibles avec la 5G pour les systèmes télématiques. Elles viendront en support des systèmes de communication et d'infotainment embarqués du STLA SmartCockpit, l'architecture digitale présentée par Stellantis, conçue et réalisée en collaboration avec Amazon et Foxconn. Cela permettra notamment de proposer aux conducteurs et aux passagers des futures générations de véhicules du groupe de bénéficier d'un environnement de services connectés plus performants, d'intégrer l'intelligence artificielle et de réaliser des mises à jour à distance.

 

Le travail avec Qualcomm va aussi contribuer à sécuriser la chaîne d'approvisionnement en composants stratégiques du 5e constructeur mondial, selon le classement établi par Inovev au terme de l'année 2021.

 

"En créant des plateformes automobiles ouvertes, évolutives et complètes qui englobent les semi-conducteurs, les systèmes, les logiciels et les services, nous donnons à Stellantis, ainsi qu'à l'écosystème automobile au sens large, les moyens de mener la transformation vers l'ère numérique de l'automobile", a salué Cristiano Amon, le PDG de Qualcomm Incorporated, groupe qui en fin d'année 2021 avait grillé la priorité à Magna dans le dossier de rachat de Veoneer.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle