S'abonner
Constructeurs

Renault vend 100 millions d’actions Nissan

Publié le 27 mars 2024

Par Damien Chalon
2 min de lecture
Après une première cession d’actions Nissan en décembre 2023, Renault Group récidive avec la vente à venir de plus de 100 millions d’actions de son partenaire au sein de l’Alliance. Une opération qui pourrait générer jusqu’à 362 millions d’euros de flux de trésorerie positifs.
alliance renault nissan
Renault Group va céder jusqu’à 100 242 900 d’actions Nissan. ©AdobeStock-HJBC

Renault Group annonce qu’il s’apprête à céder jusqu’à 100 242 900 d’actions Nissan, ce qui représenterait environ 2,5 % du capital de son partenaire au sein de l’Alliance. Ces actions vont être vendues au constructeur japonais, qui va les annuler.

 

Cette opération, la deuxième du genre après celle menée le 13 décembre 2023, s’effectue dans le cadre du détricotage des liens qui unissent les deux constructeurs depuis 1999, et de la remise à plat de l'Alliance actée en 2023.

 

Côté Renault, cette cession entraînerait un flux de trésorerie positif jusqu'à 362 millions d'euros, selon le cours de clôture de l'action Nissan mercredi 27 mars 2024, mais une moins-value allant jusqu'à 450 millions d'euros sur les comptes consolidés.

 

A lire aussi : Avec le plan The Arc, Nissan relance la course aux volumes

 

Cette opération "permettra d'accélérer le désendettement et de soutenir la détermination" du groupe à "retrouver une notation financière « investment grade »", a souligné le constructeur français.

 

Dans le cadre du rééquilibrage de leur alliance, annoncé début 2023 après des années de conflit, Renault Group et Nissan continueront à détenir une participation croisée de 15 %.

 

Renault, qui possédait auparavant 43,4 % de Nissan, avait transféré les parts au-delà de 15 % dans une fiducie française. Renault peut vendre à Nissan ou à des tiers le reste des 180 447 100 actions qui n'ont pas été rachetées. (avec AFP)

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle