S'abonner
Constructeurs

Peugeot compte s'installer en tête du marché français en 2022

Publié le 7 janvier 2022

Par Catherine Leroy
2 min de lecture
Peugeot se hisse en tête du marché français en 2021, au global et sur de nombreux segments. Seule ombre au tableau : le manque de livraisons de la nouvelle 308 qui devrait se régler au cours de l'année. L'ambition de garder la tête du classement en 2022 est bien présente pour Christophe Prévost, directeur du commerce France.
La nouvelle 308 enregistre des prises de commandes supérieures à son ancienne version.
La nouvelle 308 enregistre des prises de commandes supérieures à son ancienne version.

Peugeot a fait la course en tête en 2021. Avec 285 929 immatriculations et une part de marché de 17,2 %, la marque se place sur la première marche du podium dans la catégorie des voitures particulières et dispose de cinq modèles en tête de leurs segments respectifs : 208, 2008, 3008, 508 et 5008. Un bilan plus que satisfaisant pour Christophe Prévost qui termine ainsi sa première année de direction du commerce France de Peugeot.

 

Redécouvrir tous les chiffres du marché automobile en France en 2021

 

"Et même si la pénurie des semi-conducteurs n'est pas encore derrière nous puisque nous la subirons encore partiellement en 2022, plusieurs éléments nous rendent optimistes et notamment nos portefeuilles de commandes qui ont été multipliés par deux durant cette année", précise Christophe Prévost.

 

De plus, la mise en place d'une seconde équipe sur le site de Mulhouse, lieu de production de la Peugeot 308, laisse espérer des délais raccourcis de livraison qui aujourd'hui sont en moyenne de quatre mois. D'autant que ces problèmes de mise à disposition de la nouvelle 308 sont, selon Christophe Prévost à l'origine de cette baisse de part de marché (18,3 % en 2020). "Mais nos prises de commandes sont très positives et la nouvelle 308  devrait rapidement retrouver la place de leadership de ce segment", poursuit-il.

 

10 % de ventes de voitures électriques en 2022

 

2022 sera également le signe d'une accélération des ventes de véhicules électriques pour Peugeot. En 2021, la marque a écoulé 8,3 % de ses immatriculations dans des versions électriques et 8,5 % avec des modèles hybrides rechargeables. "Nous pensons que la progression des ventes de versions électriques sera linéaire sur le segment des particuliers. Mais c'est vers la clientèle des flottes d'entreprises que nous devons accélérer", estime le directeur du commerce France de Peugeot.

 

Pour parvenir à convertir les flottes d'entreprise à l'électrique, la marque juge indispensable un accompagnement structurel.

 

Si  aucune prévision n'est possible à ce jour, la marque compte bien rester sur la première place du marché français en 2022.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle