S'abonner
Constructeurs

Oliver Zipse réélu à la présidence de l'ACEA

Publié le 13 décembre 2021

Par Catherine Leroy
2 min de lecture
Oliver Zipse vient d'être réélu à la présidence de l'Association européenne des constructeurs d'automobiles (ACEA) pour un second mandat. 2022 est une année cruciale pour l'automobile avec trois réglementations qui vont décider de son avenir.
Oliver Zipse, président du directoire du groupe BMW reste président de l'ACEA pour l'année 2022.
Oliver Zipse, président du directoire du groupe BMW reste président de l'ACEA pour l'année 2022.

Les dirigeants de 16 constructeurs automobiles européens ont décidé d'élire pour un second mandat Oliver Zipse, patron du groupe BMW, à la présidence de l'Association européenne des constructeurs d'automobiles, ACEA.

 

Un nouveau mandat qui sera marqué par la négociation à Bruxelles de trois dossiers majeurs pour l'avenir de l'automobile. Le premier, dédié aux futures normes Euro 7, sera discuté vers le mois d'avril 2022. Le règlement européen fixant les objectifs de CO2 pour les véhicules légers et utilitaires sera également à l'ordre du jour de cette année charnière pour le secteur. Enfin, la proposition de règlement sur les infrastructures de carburant alternatifs (Afir) incluant des objectifs pour les infrastructures de recharge pour les véhicules électriques dans l'Union européenne est également en cours de discussions.

 

A lire aussi : Fin des moteurs thermiques, une décision irrationnelle pour l'ACEA

 

"En fixant l'Afir et les objectifs de CO2 pour les flottes en 2022, les gouvernements nationaux et les membres du Parlement européen prendront des décisions fondamentales et de grande portée pour la transition vers une mobilité neutre sur le plan climatique", a déclaré Oliver Zipse, lors de son élection.

 

Des défis historiques

 

Alors que l'industrie automobile est actuellement confrontée à des défis historiques en raison de la pénurie de la chaîne d'approvisionnement mondiale et l'absence de puces électroniques en nombre suffisant, Oliver Zipse demande "que les infrastructures de recharge soient déployées rapidement et largement dans toute l'Union. En tant qu'industrie, nous disposons de la technologie automobile adéquate. Nous demandons au Conseil et au Parlement de veiller à ce que les objectifs de l'Afir soient suffisamment ambitieux et solides pour permettre d'atteindre en pratique les futurs objectifs en matière de CO2."

 

En raison des perturbations, qui s'inscrivent dans le sillage de la crise sanitaire, la production automobile en Europe a été inférieure de 3 millions d'unités de moins au cours des neuf premiers mois de 2021 par rapport à 2019. Le nouveau président de l'ACEA explique : "Pour le bien de la compétitivité mondiale de notre industrie, l'Europe doit renforcer sa souveraineté technologique afin d'être en mesure de fournir des composants essentiels aux industries centrales de la région."

 

En octobre 2021, les immatriculations de voitures neuves ont chuté de 30 % par rapport à 2020, marquant ainsi le quatrième mois consécutif de baisse.

 

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle