S'abonner
Constructeurs

Mobilize lance la borne PowerBox

Publié le 9 février 2024

Par Christophe Jaussaud
2 min de lecture
La filiale de Renault a dévoilé une borne de recharge bidirectionnelle pour accompagner la future R5 E-Tech. Développée par la Software République, elle est produite dans le Maine-et-Loire par Lacroix.
Mobilize PowerBox
L'usine Lacroix, qui produit la PowerBox de Mobilize, a une capacité 65 000 bornes par an. ©Mobilize

Avec l'arrivée prochaine de la R5 E-Tech, Mobilize s'organise pour proposer une borne bidirectionnelle à la hauteur de la voiture. En effet, la citadine au losange autorisera le V2G (vehicle to grid).

 

Baptisée PowerBox, cette borne de recharge est produite par Lacroix, à Beaupréau-en-Mauges (49), avec une capacité de 65 000 unités par an.

 

"C'est l'intelligence de notre système qui va décider à quel moment il se chargera ou à quel moment il se déchargera pour aider le réseau électrique à passer des pics" de consommation, a expliqué Éric Feunteun, directeur opérationnel Software République du groupe Renault.

 

A lire aussi : Eric Feunteun, Software République : "60 % des idées deviennent des projets concrets"

 

"Si l'électricité est très chère et très carbonée, la voiture va se décharger pour alimenter le lave-vaisselle. Plus tard dans la nuit, elle pourra se charger", a ajouté Eric Feunteun, soulignant que la "seule contrainte" sera d'indiquer sur l'application l'heure où l'on aura besoin d'avoir sa voiture chargée.

 

Outre la borne bidirectionnelle, la production, développée également par des membres de la Software République qui regroupe pour ce projet Orange, Renault, STMicroelectronics et Thales, va concerner aussi des bornes de recharge classiques. Mobilize en proposera quatre baptisées Uno, Uno Plus, Uno Pro et Uno Verso (la bidirectionnelle).

 

Une gamme de bornes en vente dans le réseau Renault

 

Ces bornes, compatibles avec tous les véhicules électriques et hybrides, vont être commercialisées en avril et pourront commencer à "être posées chez les clients autour de mai", a indiqué Nicolas Schottey, directeur général de Mobilize Power solutions.

 

"On est sur un projet étendard : on développe de l'électronique utile, avec des fonctions où l'impact environnemental de l'électronique, qui existe, est inférieur au bénéfice que ces fonctions électroniques vont apporter. Tout l'assemblage est made in France", s'est félicité Vincent Bedouin, président directeur général de Lacroix, qui conçoit et fabrique des équipements électroniques.

 

L'usine Lacroix de Beaupréau, où travaillent environ 500 employés, a été inaugurée en septembre 2022. (avec AFP)

Vous devez activer le javacript et la gestion des cookies pour bénéficier de toutes les donctionnalités.
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle