S'abonner
Constructeurs

Les ventes de BMW reculent de 13,3 % au premier semestre 2022

Publié le 19 juillet 2022

Par Christophe Jaussaud
2 min de lecture
En dépit d'une croissance de 110,3 % des immatriculations de véhicules électriques, le groupe BMW affiche des ventes globales en baisse de 13,3 % au premier trimestre 2022. Cela n'empêche toutefois pas BMW d'être la première marque premium du monde sur la période.
La BMW i4, 100 % électrique, a déjà enregistré 34 000 commandes en Europe. © BMW Fabian Kirchbauer
La BMW i4, 100 % électrique, a déjà enregistré 34 000 commandes en Europe. © BMW Fabian Kirchbauer

"Malgré un environnement très difficile, nous avons plus que doublé nos ventes de véhicules électriques dans le monde au cours du premier semestre 2022" a indiqué Pieter Nota, responsable de la clientèle, des marques et des ventes du groupe BMW.

 

Le groupe a en effet écoulé 75 891 exemplaires de modèles électriques depuis janvier contre 40 602 un an plus tôt, soit une croissance de 110,3 %. La BMW i4 illustre cette tendance avec déjà plus de 34 000 commandes enregistrées en Europe. Quant à la Mini Cooper SE, elle totalise 18 430 ventes (+37 %) à fin juin 2022.

 

Et l'offensive électrique ne fait que débuter. D'ici la fin de l'année, le constructeur lancera le iX1, la i7, puis en 2023 ce sera au tour de la BMW i5 et du Mini Countryman à batterie d'apparaitre sur le marché. Ce sera aussi l'année de lancement de la Spectre, la Rolls-Royce 100 % électrique. Le groupe a pour objectif de mettre à la route plus de 2 millions de véhicules électriques d'ici 2025.

 

Comme pour le groupe Volkswagen ou Mercedes-Benz, la bonne tenue des modèles électriques n'a pas suffit à enrayer la chute. En effet, les ventes globales du bavarois sont moins bonnes. Durant le premier semestre 2022, il a écoulé 1 160 443 véhicules, soit un repli de 13,3 %. La seule marque BMW totalise 1 016 541 unités (-13,7 %). De quoi en faire tout de même la référence mondiale de l'univers premium sur ces six premiers mois de l'année.

 

Mini atteint 140 711 unités (-10,9 %) et Rolls-Royce ne connaît toujours pas la crise avec 3 191 livraisons, soit une croissance de 6,8 %.

 

 

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle