S'abonner
Constructeurs

Les véhicules neufs toujours plus chers

Publié le 8 septembre 2023

Par Jean-Baptiste Kapela
3 min de lecture
Le prix catalogue moyen des véhicules neufs ne cesse d’augmenter en France selon les données de AAA Data. Il a encore grimpé de 8 % depuis janvier 2023. Les modèles hybrides rechargeables et électriques, à plus de 40 000 euros, expliquent en partie cette évolution.
augmentation du prix des véhicules neufs
Les voitures hybrides et électriques trustent respectivement la première et la deuxième place des véhicules neufs les plus chers. ©Adobe Stock/tong2530

Logiquement, avec la montée en puissance des modèles électriques, le prix moyen catalogue des véhicules neufs en France ne cesse de progresser. Selon une étude de AAA Data, l'augmentation est de 8 % sur le premier semestre 2023 et le prix moyen atteint désormais 35 118 euros, hors options et négociations.

 

"L’électrification des véhicules, la réduction des émissions polluantes et les technologies pour rendre la conduite confortable et plus sécurisée poussent nettement les tarifs des voitures neuves à la hausse. Il ne s’agit pas d’un bon signal pour l’acheteur. D’autant qu’il y a peu de perspectives rassurantes, entre des contraintes environnementales toujours plus fortes et un malus au poids qui risque d’être surélevé, soulève Marie-Laure Nivot, responsable du marché automobile chez AAA Data. Toutefois, les prix devraient vraisemblablement commencer à se stabiliser quand le marché aura gagné en maturité."

 

Le prix des véhicules neufs électrifiés s’enflamme

 

Sans réelle surprise, les voitures hybrides et électriques trustent respectivement la première et la deuxième place des véhicules les plus chers. Les PHEV, qui ont encore pris 10 %, affichent une moyenne de 58 717 euros.

 

Les voitures électriques connaissent pour leur part une hausse de 8 % et il faut débourser 41 473 euros en moyenne. Notons qu’entre janvier et juin 2023, les immatriculations de véhicules électriques ont presque doublée, pour atteindre les 134 919 unités.

 

A lire aussi : Véhicule thermique VS électrique : qui coûte le plus cher à la consommation ?

 

Les véhicules thermiques ne sont pas épargnés par la hausse, à commencer par les véhicules diesel. Le prix catalogue moyen de ces derniers se situe dorénavant à 37 736 euros, et connaît une hausse similaire aux hybrides rechargeables, de 10 %. "Nous remarquons une augmentation du prix des véhicules diesel plus forte que le reste du marché, alors que les volumes s'effondrent. Déjà que cette motorisation représente une faible part sur le marché, si d’un autre côté le prix catalogue augmente encore, elle risque de rester très marginale", affirme la responsable du marché automobile chez AAA Data.

 

De leur côté, le prix catalogue moyen des véhicules hybrides traditionnels grimpe de 7 %, atteignant les 35 008 euros. Même constat pour un véhicule essence, qui représente toujours le plus gros du volume des immatriculations avec 337 982 unités vendues en juin 2023, il a augmenté de 8 % et s’élève maintenant à 28 268 euros.

 

Pour trouver le prix catalogue le moins cher, il faut se tourner vers le GPL. Avec tout de même une augmentation de 9 %, le prix moyen d’un véhicule GPL se situe à 19 032 euros. Il faut noter que ce segment de marché est le terrain de jeu de Dacia. En juin 2023, les véhicules GPL représentaient 34 059 (+39 %) des 889 776 immatriculations VP comptabilisées.

Vous devez activer le javacript et la gestion des cookies pour bénéficier de toutes les donctionnalités.
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle