S'abonner
Constructeurs

Le Canada veut harmoniser les aides aux véhicules électriques

Publié le 14 décembre 2021

Par Christophe Jaussaud
2 min de lecture
Afin d'éviter un conflit commercial sur les véhicules électriques, le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, plaide pour une harmonisation des aides entre son pays et les Etats-Unis, où Joe Biden veut inciter à acheter américain.
Justin Trudeau, Premier ministre du Canada, et Joe Bien, président des Etats-Unis, le 18 novembre 2021. © Adam Scotti (CPM)
Justin Trudeau, Premier ministre du Canada, et Joe Bien, président des Etats-Unis, le 18 novembre 2021. © Adam Scotti (CPM)

Le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, a déclaré, lundi 13 décembre 2021, souhaiter proposer un système harmonisé de crédits d'impôt entre le Canada et les États-Unis pour les voitures électriques, afin d'éviter un conflit commercial entre les deux pays partenaires.

 

Ses propos font suite à la menace formulée, vendredi 10 décembre, par le Canada d'instaurer des tarifs douaniers sur certains produits américains si les États-Unis mettent en place le plan voulu par Joe Biden de subventions à l'achat de véhicules électriques "made in USA".

 

"Le Canada et les États-Unis construisent des voitures ensemble depuis plus de 50 ans maintenant", a affirmé Justin Trudeau, en évoquant les chaînes d'approvisionnement "profondément intégrées" entre les deux pays. "C'est pourquoi nous travaillons très fort avec les États-Unis pour leur faire comprendre que les crédits d'impôt pour voitures électriques fabriquées par les Américains ne sont évidemment pas une bonne chose pour le Canada, ni pour les États-Unis", a-t-il déclaré.

 

A lire aussi : Toyota dénonce le projet de subventions du Congrès américain sur les voitures électriques

 

Le Premier ministre canadien a ajouté qu'un "certain nombre de solutions" ont été proposées à Washington et qu'elles font l'objet de discussions, notamment cette idée "d'aligner les primes au Canada et aux États-Unis pour s'assurer qu'il n'y a pas de dérapages ni d'avantages injustes d'un côté comme de l'autre".

 

Le crédit d'impôt proposé par Washington, visant à inciter les Américains à acheter des véhicules électriques fabriqués aux États-Unis, fait partie d'un grand plan de mesures sociales et environnementales de 1 750 milliards de dollars (surnommé "Build Back Better"), qui est actuellement discuté au Congrès.

 

Vendredi, la vice-Première ministre canadienne Chrystia Freeland et la ministre du Commerce Mary Ng ont assuré dans une lettre adressée à plusieurs sénateurs américains que le projet de crédit d'impôt américain équivalait "à un tarif de 34 % sur les véhicules électriques assemblés au Canada". (avec AFP)

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle