S'abonner
Constructeurs

Joe Biden vante l'électrique américain

Publié le 19 novembre 2021

Par Christophe Jaussaud
2 min de lecture
Le Président américain Joe Biden a inauguré une usine GM dédiée à l'électrique. L'occasion de féliciter Mary Barra, la patronne du constructeur, et de mettre en avant son vaste plan d'investissements dans les infrastructures.
Le Président Joe Biden au volant du Hummer électrique. (Photo par Jeffrey Sauger pour General Motors)
Le Président Joe Biden au volant du Hummer électrique. (Photo par Jeffrey Sauger pour General Motors)

Après avoir pris le volant du Ford F150 Lightning il y a quelques semaines, Joe Biden a essayé le Hummer électrique lors de l'inauguration de l'usine GM de Hamtramck.

 

"Ces engins, c'est vraiment autre chose !" : le président américain s'est fait un plaisir, mercredi 17 novembre 2021, en prenant le volant du Hummer électrique de General Motors, lors d'une visite à Détroit visant à promouvoir son gigantesque plan d'investissements dans les infrastructures.

 

Dans un discours devant des centaines d'ouvriers d'une usine du groupe, le démocrate, qui a appuyé sur le champignon de l'imposant véhicule pour une brusque accélération, a rappelé son amour de toujours pour les voitures.

 

Il a aussi salué la patronne du groupe General Motors (GM), Mary Barra, qui ambitionne de mettre fin à la fabrication de véhicules non électriques d'ici 2035. "Vous avez changé les choses, Mary", a-t-il lancé. "Vous allez donner le ton". "Le futur est électrique - et il sera fait ici, en Amérique", a-t-il ensuite affirmé dans un tweet mercredi soir.

 

A lire aussi : GM inaugure une usine dédiée à l'électrique

 

La visite de Joe Biden s'inscrit aussi dans le cadre d'une campagne gouvernementale visant à convaincre les Américains de l'importance de la loi sur les infrastructures de 1 200 milliards de dollars entrée en vigueur lundi 15 novembre. Selon le président, ces investissements, qui comprendront la construction d'un réseau national de stations de recharge pour véhicules électriques, remet les Etats-Unis en première position, alors que "jusqu'à présent, la Chine était en tête de cette course". (avec AFP)

 

 

Mary Barra, présidente de GM, Ray Curry président du syndicat UAW et Joe Biden, Président des Etats-Unis. (Photo par Jeffrey Sauger pour General Motors)

 

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle