S'abonner
Constructeurs

Gerrit Heimberg, Volkswagen France : "Les commandes sont en hausse de 20 %"

Publié le 15 juin 2022

Par Christophe Jaussaud
4 min de lecture
Après cinq mois d'activité, le recul des immatriculations de Volkswagen France témoigne des difficultés de production de la marque. Cela étant, le tableau n'est pas si noir avec des commandes en hausse de 20 %, mais surtout un record de rentabilité pour le réseau au premier trimestre 2022.
Gerrit Heimberg, directeur de la marque Volkswagen en France.
Gerrit Heimberg, directeur de la marque Volkswagen en France.

Un record de rentabilité ! Alors que les ventes de VN sont en chute libre, les constructeurs ont quasiment tous affichés de bons résultats financiers pour l'exercice 2021. Voilà tout le paradoxe de la période actuelle. Volkswagen n'échappe pas à la règle et la filiale française et son réseau en sont une nouvelle illustration.

 

Ainsi, après une rentabilité moyenne de 1 % en 2021, le réseau de la marque affichait, à la fin du premier trimestre 2022, une rentabilité moyenne de 1,1 %. "Un chiffre record qui n'avait plus été atteint depuis 10 ans" se félicite Gerrit Heimberg, le directeur de la marque en France.

 

Paradoxalement, malgré des ventes VN en repli, le chiffre d'affaires du premier trimestre 2022 du réseau a progressé de 11 % par rapport en 2019, et de 30 % par rapport à 2020. "Le véhicule d'occasion a été un grand contributeur, souligne le directeur, comme l'après-vente. La situation de notre réseau est saine."

 

3 mois d'activité en portefeuille

 

Pourtant, les immatriculations VP de Volkswagen dans l'Hexagone ne sont pas bonnes. A fin mai 2022, la marque recule de 19,6 %, avec 37 974 unités. De quoi afficher une part de marché de 6,3 %. Gerrit Heimberg confirme naturellement cette tendance mais souligne que la marque a été impactée par la pénurie de semi-conducteurs et par le conflit en Ukraine. "Nous avons privilégier les canaux les plus rentables, explique le directeur, d'ailleurs nous avons gagné 0,5 point sur les particuliers." Les immatriculations de Volkswagen n'ont baissé que de 4,3 % sur ce canal à 17 847 unités.

 

A lire aussi : Le groupe Volkswagen France en ordre de marche pour 2022

 

L'objectif de 7 % de part de marché en France demeure. Un chiffre qui semble loin et proche à la fois si l'on s'attarde sur le nombre de commandes en portefeuille. "Par rapport à 2021, les commandes sont en hausse de 20 %, précise le directeur. Nous avons près de trois mois d'activité en portefeuille."

 

Il va falloir que les usines du groupe retrouvent de la cadence pour augmenter les livraisons. Le directeur est plus optimiste pour le second semestre : "même si tout n'est pas résolu, il y a aura une amélioration."

 

A lire aussi : L'usine VW d'Emden passe à l'électrique

 

Des problèmes d'approvisionnement particulièrement visibles pour les véhicules électriques de la marque. En effet, à fin mai 2022, les immatriculations de l'ID.3 plongent de 61,4 % (689 unités), celles de l'ID.4 de 62,7 % (372 unités). Ainsi, la part des VE dans les ventes de VW plafonne à 5,1 % alors qu'elle dépasse les 13 % dans les commandes. En y ajoutant les PHEV, cela grimpe même à 28 %.

 

Pour les ID.4 et ID.5, Gerrit Heimberg souligne qu'environ un millier d'unités sont en stock et donc livrables relativement vite. En revanche, il ne cache pas que sur l'ID.3 la situation est beaucoup plus compliquée.

 

Les contrats d'agent opérationnels d'ici fin 2022

 

Enfin, une autre grande échéance se prépare pour VW France et son réseau. En effet, d'ici la fin de l'année 2022, les investisseurs auront sans doute signé le nouveau contrat d'agent. "Nous avons beaucoup échangé avec le conseil de la marque, présente Gerrit Heimberg, et nous allons présenter cet été ce nouveau contrat."

 

Pour la marque, il ne s'agit pas d'un saut dans l'inconnu. "Nous avons, en France, déjà deux points de référence avec Cupra et les Fleet Agency dans le BtoB, détaille le directeur, puis en Allemagne les ventes des modèles de la famille ID sont déjà réalisées avec ce type d'organisation."

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle