S'abonner
Constructeurs

Entretien avec Patrick Pelata, directeur général adjoint Renault, plan, produits, programmes : "Nous développons un grand crossover au-dessus de l'Espace"

Publié le 16 mars 2007

Par Christophe Jaussaud
11 min de lecture
Alors que le Renault Contrat 2009 entre dans une année cruciale avec l'arrivée de la nouvelle Twingo, ici à Genève, puis de la Laguna en septembre prochain, Patrick Pélata, le Monsieur Produits du groupe, revient sur le travail déjà accompli mais aussi sur les enjeux et les défis qu'il reste...
...à relever. Journal de l'Automobile. Vous présentez ici le show car Clio Grand Tour Concept. Quand se transformera-t-il en réalité commerciale ? Patrick Pelata. C'est pour très bientôt, pour le premier semestre 2007. Il s'agit clairement d'aller sur un segment où Renault n'est pas présent. Nous pensons qu'il y a une véritable attente des clients, recherchant à la fois un véhicule raffiné, possédant les derniers équipements, offrant toutes les garanties de sécurité, le tout dans un gabarit raisonnable avec toutefois une grande capacité de changement. Puis il ne faut pas oublier un autre point : le dynamisme. Nous avons réalisé ce show car pour bien mettre en valeur cette facette. La voiture commercialisée respectera ce dynamisme sauf qu'elle aura cinq portes et non pas trois comme ici. Comme la Clio, elle sera principalement destinée au marché ouest-européen. JA. Nous venons d'évoquer la Clio 3, mais êtes-vous surpris des bons résultats obtenus par la Clio 2 Campus ? PP. Nous avons voulu cette cohabitation. Il ne faut pas oublier que sur le marché européen aujourd'hui, une grande partie des gens voit leur pouvoir d'achat stagner. Il est donc nécessaire de conserver au catalogue des véhicules pas chers, même si par ailleurs nous devons y ajouter des équipements supplémentaires comme pour la dépollution notamment. La Twingo que l'on présente aujourd'hui s'adressera également à cette clientèle ainsi qu'aux jeunes qui ont peu de moyens. JA. Les jeunes étaient déjà la cible visée avec la première génération de Twingo, mais finalement la clientèle s'est révélée être plus âgée. Pourquoi ne serait-ce pas le cas avec la nouvelle ? PP. Nous avons fait ce qu'il fallait pour que les jeunes s'y retrouvent. Nous l'avons conçue et adaptée pour cela. Elle possède absolument tous les éléments d'une vraie voiture en termes de comportement, de confort, de mécaniques ou de plaisir de conduite. A cela, nous avons ajouté un côté "connecté à mon réseau" de copains, copines ou famille avec une série d'équipements tels le Bluetooth, une radio MP3 et la possibilité de brancher un iPod ou une clé USB. Le contenu sera aisément utilisable grâce à la commande satellite Renault. JA. Pourriez-vous nous dire en quoi cette Twingo est différente de celle qui a été recalée il y a quelques mois ? PP. La première a été recalée notamment car elle ne plaisait qu'à peu de personne lorsque nous l'avons passé en test clients. Ce[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle