S'abonner
Constructeurs

Entretien avec Patrice Franke, directeur Audi

Publié le 25 janvier 2008

Par Christophe Jaussaud
5 min de lecture
Audi reste abonné à la croissance. Pour la pérenniser, le constructeur a engagé un vaste plan de travail avec son réseau. L'échéance de cette réorganisation approche et les distributeurs indécis vont devoir choisir. Journal...
...de l'Automobile. Votre objectif 2007 était de 45 500 unités, finalement vous réalisez plus de 49 000 immatriculations. Comment expliquez-vous ce bon résultat ? Patrice Franke. Effectivement avec 48 433 VP et 693 VUL, nous atteignons 49 126 immatriculations sur l'année. Deux facteurs expliquent ces bons résultats. Le premier est lié au marché alors que le second est spécifique à Audi. Les segments premium connaissent une véritable croissance en France et cela va continuer. C'est une tendance de fond. Rien qu'en 2007, cet ensemble premium a progressé de 14 %. Le deuxième facteur est propre à la marque Audi avec des produits de plus en plus nombreux et qui plaisent. Même l'A4 en fin de vie a enregistré une très bonne performance. JA. En décembre les chiffres du Q7 et de l'A8, notamment, ont plus que doublé. Avez-vous immatriculé davantage pour éviter le malus ? pf. Un certain nombre de concessionnaires mais aussi de clients ont effectivement anticipé leur immatriculation. Toutefois, le taux de progression d'Audi, "seulement de 25 %", est relativement bas par rapport [...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle