S'abonner
Constructeurs

Daimler a vendu sa participation dans le capital de Renault

Publié le 12 novembre 2021

Par Christophe Jaussaud
2 min de lecture
La participation croisée entre Renault, Nissan et Daimler, datant d’avril 2010, n’est plus. L’allemand a en effet vendu ses 3,1 % du capital du français. Renault et Nissan avaient déjà cédé leurs actions au printemps 2021.
Daimler a vendu la participation de 3,1 % qu'il détenait dans Renault depuis 2010.
Daimler a vendu la participation de 3,1 % qu'il détenait dans Renault depuis 2010.

La participation croisée entre Daimler et Renault-Nissan datait d’avril 2010. Une autre époque où Carlos Ghosn et Dieter Zetsche étaient aux manettes. Une page se tourne puisque Daimler a annoncé, jeudi 11 novembre 2021, avoir vendu l’ensemble de sa participation, 3,1 % du capital, dans le groupe français.

 

"Daimler a (...) vendu l'entièreté de ses 9,2 millions de parts dans Renault, pour un total de 305 millions d'euros", a indiqué le groupe dans un communiqué transmis à l'AFP. Renault qui détenait au terme de l'accord de 2010, 1,54 % des parts de Daimler, avait déjà vendu en mars 2021 sa propre participation. Le groupe français avait pris cette décision pour "accélérer le désendettement de son activité automobile", dans le rouge à hauteur de 3,6 milliards d'euros net à l'époque. Son partenaire Nissan avait, dans la foulée, en mai, également revendu sa participation de 1,54 % dans Daimler.

 

A lire aussi : Mercedes Citan : un peu plus près de l'étoile

 

Le constructeur allemand a toutefois assuré que la fin de ces participations croisées n'aurait "aucun impact" sur le "partenariat industriel" entre les deux entreprises. L'accord de 2010 incluait une alliance industrielle, notamment dans le domaine des petits véhicules. La Twingo actuelle et les Smart partagent ainsi beaucoup d’éléments. La Smart Forfour est même produite par Renault dans son usine slovène. Les deux constructeurs avaient également coopéré dans les mécaniques, avec des blocs français qui ont trouvé place sous le capot de certaines Classe A, B ou C. Renault assemble en France, à Maubeuge (59) le Mercedes Citan, cousin des Renault Kangoo et Nissan Townstar.

 

Daimler et Renault-Nissan ont lancé de nombreux projets en commun depuis cet accord. Plusieurs ont toutefois échoué, comme le pick-up de Renault (Alaskan) et Mercedes (Classe X) basé sur un Nissan Navarra. (avec AFP)

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle