S'abonner
Constructeurs

BYD s'installe en Espagne

Publié le 4 avril 2023

Par Christophe Bourgeois
2 min de lecture
Le constructeur chinois poursuit son développement en Europe et s'implante en Espagne. Il commercialisera une gamme de trois modèles, identiques à ceux déjà disponibles en France, dont l'Atto 3, facturé à partir de 41 400 euros.
gamme byd
BYD débarque en Espagne avec trois modèles dans sa gamme. ©BYD

Après la France, la marque chinoise BYD s'implante en Espagne en ouvrant dans un premier temps deux concessions, appelées Pionner Stores, une à Madrid, l'autre à Barcelone.

 

Ces deux ouvertures seront suivies au cours de l'année par d'autres points de vente, toujours à Madrid et à Barcelone, ainsi qu'à Valence, Malaga, Séville et sur les îles Canaries. La marque sera représentée par trois acteurs majeurs de la distribution en Espagne, les groupes Astara, Quadis et Caetano Retail Spain.

 

A lire aussi : L’Espagne, nouvel eldorado des distributeurs français ?

 

Comme en France, BYD importera le SUV du segment C, l'Atto 3, dont la gamme commence en Espagne à partir de 41 400 euros. Il y aura aussi le SUV du segment D, le Tang, et la berline du segment E, la Han, les deux modèles étant facturés à partir de 69 990 euros.

Une autonomie de 420 km pour l'Atto 3

 

Selon cycle WLTP, l'Atto 3 affiche une autonomie de 420 km. Avec ses sept places, le Tang va jusqu'à 400 km et le Han, doté d'un moteur de 380 kW (516 ch), 521 km.

 

En Europe, BYD dont le siège est aux Pays-Bas, est également présent en Norvège, au Danemark, en Suède, en Belgique, au Luxembourg et au Royaume-Uni. En France, elle n'est pour l'instant commercialisée que par BYmyCAR qui dispose d'un seul site, à Paris. En mars 2023, la marque n'a immatriculé, selon AAA Data, qu'un seul exemplaire, un Atto 3, mais elle revendique plusieurs centaines de commandes.

 

A lire aussi : BYD à l’assaut de l’Europe

 

BYD n'est pas le premier constructeur chinois à s'implanter en Espagne, bien que le marché de la voiture électrique n'y est pas le plus développé d'Europe. MG opère avec les mêmes modèles qu'en France, tout comme DFSK qui commercialise une gamme de trois SUV composée de deux véhicules thermiques et du Seres 3, complétée par une gamme de trois utilitaires, sans oublier Aiways et son U5.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle