S'abonner

fit for 55

Entre satisfaction et résignation : les réactions face au vote du Conseil européen sur la fin des ventes de véhicules thermiques
Abonnés Même en incluant une clause de revoyure en 2026 et en accordant une chance aux carburants de synthèse, constructeurs et distributeurs restent perplexes et résignés face au vote du Conseil européen. Le texte satisfait en revanche l'ONG Transport & Environment qui va continuer de se battre contre ces carburants synthétiques.
Entre satisfaction et résignation : les réactions face au vote du Conseil européen sur la fin des ventes de véhicules thermiques
Le conseil de l'Union européenne adopte la fin des ventes de véhicules thermiques en 2035
Abonnés Décision historique des ministres de l'Environnement réunis le 28 juin 2022 : la baisse de 100 % des émissions de CO2 en 2035 est adoptée. Une clause de revoyure est cependant acceptée en 2026 et la porte reste ouverte pour les carburants de synthèse. Le nouveau texte doit maintenant être voté par les eurodéputés.
Le conseil de l
Fin de vente des véhicules thermiques : entre "sabordage" et "saut dans le vide"
Abonnés Même prévisible, la décision de stopper la vente des véhicules thermiques en 2035 laisse les professionnels de l'automobile dans l'incrédulité. Aucun des arguments liés à la dépendance énergétique, géographique et sur le bilan environnemental de la voiture électrique n'ont été pris en compte.
Fin de vente des véhicules thermiques : entre "sabordage" et "saut dans le vide"
Émissions de CO2 : l'Allemagne fait volte face
Abonnés [Abonnés] Le gouvernement allemand a décidé de soutenir la proposition de la Commission européenne d'interdire les véhicules thermiques en 2035. La France perd un allié important dans sa volonté d'assouplir le paquet Climat de Bruxelles. La clause de revoyure en 2028 a du plomb dans l'aile.
Émissions de CO2 : l
cross-circle