S'abonner
Services

ZFE : l'offre de VO permettrait-elle la conversion du parc roulant ?

Publié le 19 avril 2023

Par Gredy Raffin
5 min de lecture
Dans le récent sondage conduit par l'Institut CSA, les Français exposés aux règles des ZFE ont estimé leur capacité budgétaire pour changer de véhicule et se mettre en conformité. Il restait à savoir si l'offre actuelle de voitures d'occasion pourrait aider à convertir le parc. Eléments de réponse.
parc de voitures d'occasion
Les voitures d'occasion estampillées de vignette Crit'Air 0 à 2 représentent 81,5 % de l'offre disponible en France. (©Journal de l'Automobile)

Le Sénat a annoncé, le 17 avril 2023, mettre en place une mission d’information sur l'acceptabilité des zones à faible émission (ZFE). Quelques jours avant cela, l'Institut CSA avait publié les résultats de la plus vaste étude jamais menée auprès des Français. Un rapport dans lequel figurait notamment la question de conversion du parc.

 

Les sondeurs s'étaient plus précisément penchés sur le pouvoir d'achat des automobilistes exposés aux règles contraignantes des ZFE. 36 % des quelque 10 000 personnes interrogées avaient alors fait clairement savoir qu'elles n'ont pas les moyens d'acquérir un véhicule neuf ou d'occasion flanqué d'une vignette Crit'Air 0, 1 ou 2.

 

Mais qu'en est-il des 64 % restant ? A défaut de trouver une proposition dans le catalogue actuel des constructeurs, pourront-ils se rabattre sur les sites des infomédiaires pour obtenir la voiture d'occasion appropriée ? La chose ne sera pas aussi aisée, semble-t-il.

 

81,5 % de véhicules d'occasion compatibles avec les ZFE

 

Sur la base de 938 453 annonces de voitures d'occasion recensées en France par la plateforme Leparking.fr, à la mi-avril, 765 239 offres concernaient des modèles estampillés Crit'Air 0 à 2. Un volume qui représente donc 81,5 % du total d'annonces. Les seuls VO Crit'Air 2 pesant 44,2 %.

 

Volume d'annonces par catégories
Crit'Air Volume PDM
Avant 1997 34 500 3,7
0 27 229 2,9
1 323 030 34,4
2 414 980 44,2
3 104 422 11,1
4 28 083 3,0
5 6 209 0,7
Total 938 453 100

Source : Le Parking - Avril 2023

 

Une offre dense, mais à des prix élevés. En moyenne, il faut débourser 35 828 euros pour une voiture d'occasion classée Crit'Air 0. Un Français doit autrement prévoir 28 790 euros pour un VO Crit'Air 1 et 21 317 euros pour un VO Crit'Air 2.

 

C'est là que le bât blesse. 28 % des Français sondés par l'Institut CSA, dans le cadre de l'étude commanditée par Franck Cazenave, expert en mobilité, ne disposent que de 5 990 euros maximum pour changer de véhicule. Ils ne sont ensuite que 19 % à avoir un budget potentiel de 11 490 à 20 000 euros et 17 % à pouvoir dépenser davantage.

 

Prix moyen par catégories
Crit'Air Prix moy. (€)
Avant 1997 28 161
0 35 828
1 28 790
2 21 317
3 7 767
4 4 422
5 4 552

Source : Le Parking - Avril 2023

 

12,6 % d'annonces entre 5 000 et 11 489 euros

 

Rentrons donc dans une lecture plus fine des statistiques compilées par Leparking. Sur les 938 453 annonces, 20 035 seulement concernaient des véhicules classés Crit'Air 0 à 2 affichés à moins de 5 000 euros. Autrement dit, c'est 2,1 % de l'offre disponible dans le pays. En vérité, dans cette gamme de prix, les Français trouvent surtout des VO Crit'Air 3. Il y en a plus de 49 500 contre environ 18 000 exemplaires de VO Crit'Air 2.

 

Ceux qui peuvent débourser entre 5 000 et 11 489 euros auraient accès, en avril 2023, à 118 574 annonces de VO Crit'Air 0-2, soit 12,6 % de l'offre globale. Cette fois, en revanche les modèle de niveau 2 sont dominants avec plus de 80 000 annonces contre environ 39 200 Crit'Air 3 et 35 600 Crit'Air 1.

 

A lire aussi : Le dédale réglementaire des ZFE

 

La part des voitures d'occasion compatibles avec les ZFE va croissante avec la capacité budgétaire. A partir de 11 490 euros (soit le prix approximatif d'une Dacia Sandero neuve), les véhicules Crit'Air 0 à 2 pèsent 26,2 % dans les annonces hexagonales. Il y avait effectivement 245 913 entrées sur les sites internet des infomédiaires.

 

Décalage évident

 

D'après les données, il apparaît que 380 717 voitures d'occasion classées Crit'Air 0 à 2 s'affichent à plus de 20 000 euros, soit près de 40,6 % de toutes les annonces publiées en France et 49,8 % des offres de véhicules cibles. A ce niveau de prix, les clients ont le privilège de l'embarras du choix. En effet, lorsque le budget dépasse 20 000 euros, la part des véhicules compatibles avec les zones à faible émission, dans les annonces disponibles, monte à 98,6 %.

 

Il y a donc un décalage, à l'heure actuelle. Avec un budget annoncé supérieur à 11 490 euros, 36 % des Français seulement ont ainsi la capacité d'acheter 81,9 % des 765 239 voitures d'occasion en vente respectueuses des règles des ZFE. Un fait statistique qui corrobore l'idée que la transition ne pourra pas se faire sans douleur, si les conditions de marché restent inchangées.

 

Volume des annonces par catégories et fourchettes de prix
Crit'Air <4999 euros  5000 à 11489 11490 à 19999 euros  >20000 euros
Avant 1997 6 655 6 229 5 976 15 640
0 45 1 531 5 162 20 491
1 1 957 36 568 105 266 179 239
2 18 033 80 475 135 485 180 987
3 49 594 39 174 10 635 5 019
4 20 701 5 852 1 135 395
5 4 755 968 299 187
Total  95 085 164 568 257 982 386 318
Cumul cat. 0-2  20 035 118 574 245 913 380 717
PDM dans la fourchette 21,1 72,1 95,3 98,6
PDM sur total France 2,1 12,6 26,2 40,6

Source : Le Parking - Avril 2023

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Pour vous tenir informés de toute l'actualité automobile, abonnez-vous à nos newsletters.
Inscription aux Newsletters
cross-circle