S'abonner
Services

Un crédit fournisseur à deux vitesses

Publié le 12 janvier 2007

Par Alexandre Guillet
4 min de lecture
Pour récompenser leurs concessionnaires fidèles, la plupart des captives leur octroient des conditions de financement de stocks VN privilégiées. Une pratique considérée comme déloyale par les établissements indépendants concurrents. A l'exception de la Diac et de Credipar...
Pour récompenser leurs concessionnaires fidèles, la plupart des captives leur octroient des conditions de financement de stocks VN privilégiées. Une pratique considérée comme déloyale par les établissements indépendants concurrents.
A l'exception de la Diac et de Credipar...
Pour récompenser leurs concessionnaires fidèles, la plupart des captives leur octroient des conditions de financement de stocks VN privilégiées. Une pratique considérée comme déloyale par les établissements indépendants concurrents. A l'exception de la Diac et de Credipar...

...qui bénéficient déjà d'une forte pénétration dans leur réseau de marque, les captives font des efforts sur leur taux de financement des stocks VN en échange d'une part plus ou moins significative de la production de financements retail (au client final) du concessionnaire. "S'il réalise 25 % de pénétration avec la captive, ses agios seront divisés par deux, c'est attractif !", schématise Patrick Berchot.
DaimlerChrysler Financial Services est un adepte de la méthode depuis 1997. Jean-Jacques Nuel nous en explique le f[...]


Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle